Citations enfanter

Dieu dit à Eve : " Tu enfanteras dans la douleur. " ”

[ Moïse ]
“ Tout nuage n'enfante pas une tempête. ”

[ William Shakespeare ]
“ La terre est notre mère : elle enfante nos corps, et le ciel y joint l'âme. ”

[ Marcus Pacuvius ]
“ La beauté enfanta l'amour, mais elle en accoucha trop tôt afin de ne pas se rider le ventre. ”

[ Natalie Clifford Barney ]
“ L'esprit conçoit avec douleur, mais il enfante avec délices. ”

[ Joseph Joubert ]
“ Le législateur ressemble au Créateur ; il ne travaille pas toujours ; il enfante, et puis il se repose. ”

[ Joseph Maistre ]
“ L'abus du pouvoir enfante tous les crimes. ”

[ Jean-Francois de La Harpe ]
“ Nous avons beau enfler nos conceptions au-delà des espaces imaginables, nous n'enfantons que des atomes, au prix de la réalité des choses. ”

[ Blaise Pascal ]
“ La montagne en travail enfante une souris. ”

[ Nicolas Boileau ]
“ Toute époque a toujours été la pire. Et s'il y en a qui furent vraiment pires, c'est elles qui enfantèrent les plus grandes choses. ”

[ Henri de Lubac ]
“ Les lois font les bagnes, les moeurs font les lupanars. La lumière crée le peuple, la nuit enfante la plèbe. La veste rouge du forçat est taillée dans la robe rouge du juge. ”

[ Victor Hugo ]
“ C'est du rêve enfanté par un désir nourri d'espoir que le génie tire ses accents les plus émouvants. ”

[ Jean-Charles Harvey ]
“ La censure intérieure de l'homme est impitoyable : nous ne connaissons même pas les pensées que nous ne voulons pas enfanter. ”

[ Stanislaw Jerzy Lec ]
“ La femme, lorsqu'elle enfante, passe par la souffrance ; pourtant elle ne se souvient plus de ses douleurs dès qu'un homme nouveau est enfin dans ce monde. ”

[ Eric-Emmanuel Schmitt ]
“ Tu es blanche et je suis noir ; mais le jour a besoin de s'unir à la nuit pour enfanter l'aurore et le couchant, qui sont plus beaux que lui ! ”

[ Victor Hugo ]
“ Qu'est-ce donc que le mariage ? Filer, enfanter, regretter. ”
“ Une fille mère n'enfante pas de fille à papa ! ”

[ Hervé Bazin ]
“ Nos travers chaque jour enfantent des travers. ”
“ La Débauche et la Mort sont deux aimables filles, Prodigues de baisers et riches de santé, Dont le flanc toujours vierge et drapé de guenilles Sous l'éternel labeur n'a jamais enfanté. ”

[ Charles Baudelaire ]

Autres thèmes


Autres thèmes