Citations de Stanislaw Jerzy Lec

“ N'oubliez pas : le prix qu'il faut payer pour la liberté diminue à mesure qu'augmente la demande. ”

Ma note : 
Pas de note
Adresse-toi toujours aux dieux étrangers. Ils t'écouterons en priorité. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Le ciel ! Quel dommage qu'on ne puisse y aller qu'en corbillard. ”

Ma note : 
Pas de note
“ La première condition de l'immortalité est la mort. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Il faut tout sacrifier pour l'homme, seulement pas d'autres hommes. ”

Ma note : 
Pas de note
Rendez à Dieu ce qui est à Dieu, à César ce qui est à César. Mais qu'est-ce qu'il restera aux gens ? ”

Ma note : 
Pas de note
“ Au commencement il y avait le Verbe et à la fin le bla-bla-bla. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Même les masochistes font des aveux complets sous les tortures. Par reconnaissance. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Le fait qu'il soit mort ne prouve pas qu'il ait vécu. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Certains mots sont si grands et si vides qu'on peut y garder captives des nations entières. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Le foin n'a pas la même odeur pour les chevaux et pour les amoureux. ”

Ma note : 
Pas de note
“ L'insouciance tue... les autres. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Comment le vent sait-il dans quelle direction il doit souffler ? ”

Ma note : 
Pas de note
“ Il faut avoir beaucoup de patience pour apprendre à être patient. ”

Ma note : 
Pas de note
Hésiter, c'est déjà prendre une décision. ”

Ma note : 
Pas de note
“ A chaque sommet on est toujours au bord d'un précipice. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Certains n'ont jamais le moindre espoir, d'autres le perdent éternellement. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Est-ce qu'un matador se dit parfois dans l'arène qu'il est en train de se battre contre un boeuf strogonoff ou contre des roulades ? ”

Ma note : 
Pas de note
“ Il est parfois plus facile de donner un prix que de donner raison. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Nos jours sont comptés : par des statisticiens. ”

Ma note : 
Pas de note
“ En histoire, même les faits non accomplis comptent. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Les mensonges ont la vie dure : une fois démasqués, ils croient qu'ils sont devenus vérités. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Le bourreau porte généralement un masque : celui de la justice. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Quel est le destin de l'homme ? Etre un homme. ”

Ma note : 
Pas de note
“ L'histoire : une collection de faits qui n'étaient pas obligés de se produire. ”

Ma note : 
Pas de note
“ L'argent n'a pas d'odeur, mais il est volatil. ”

Ma note : 
Pas de note
Politiciens, demandez conseil aux gastro-entérologues : que peut-on encore faire avaler aux citoyens ? ”

Ma note : 
Pas de note
“ L'histoire enseigne comment il faut la falsifier. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Parfois, ce n'est qu'en quittant la scène qu'on peut savoir quel rôle on a joué. ”

Ma note : 
Pas de note
“ La richesse de la pensée est rarement menacée de nationalisation. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Les pensées métamorphosent le cerveau lui-même. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Celui qui est affamé de gloire n'hésite pas à dévorer aussi l'homme qui est en lui. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Le miroir devrait lui aussi se regarder dans les visages pour voir s'il n'a pas de défauts. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Derrière tout créateur devrait se tenir quelqu'un. Le mieux : que ce soit lui-même. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Ne demandez pas à l'erreur d'où elle sort. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Quelles choses peuvent donc bien pousser sur le terrain de la dure réalité ? ”

Ma note : 
Pas de note
“ La bêtise ne dépasse jamais les bornes, où qu'elle pose le pied, là est son territoire. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Les puritains devraient avoir des feuilles de vigne sur les yeux. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Les dieux se transmettent en héritage leurs attributs et leurs sujets. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Si vous détruisez les statues, préservez les socles. Ils peuvent toujours servir. ”

Ma note : 
Pas de note
Seuls les morts peuvent ressusciter. Pour les vivants, c'est plus difficile. ”

Ma note : 
Pas de note
“ La stupidité est mère du crime. Mais les pères sont très souvent des génies. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Une pensée profonde exige de la hauteur. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Les pensées, comme les puces, sautent d'un être humain à l'autre. Mais elles ne les piquent pas tous. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Qu'est-ce que donc que le chaos ? C'est l'ordre qui a été bouleversé lors de la création du monde. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Il n'est guère facile de vivre après la mort. Il faut parfois pour cela perdre toute une vie. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Celui qui a une bonne mémoire a plus de facilités pour oublier beaucoup de choses. ”

Ma note : 
Pas de note
“ En enfer le diable est un personnage positif. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Même les gens impartiaux ne sont pas impartiaux. Ils sont pour la justice. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Ne fais pas le snob. Ne mens jamais quand la vérité paie davantage. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Nous nous sommes partagés les dieux, mais eux, se sont-ils partagé les hommes ? ”

Ma note : 
Pas de note
“ Chaque siècle a son moyen âge. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Ne pas tourner le dos à la réalité ? Oui, mais est-ce que la réalité ne nous entoure pas de toutes parts ? ”

Ma note : 
Pas de note
“ Comment exercer sa mémoire pour savoir oublier ? ”

Ma note : 
Pas de note
“ Depuis des siècles, l'homme entretient avec l'homme un seul et même monologue. ”

Ma note : 
Pas de note
“ A-t-on le droit de s'écarter de la vérité ? Oui, si c'est pour la devancer. ”

Ma note : 
Pas de note
Souviens-toi de ne jamais trahir la vérité ! Trahis certaines vérités ! ”

Ma note : 
Pas de note
“ Quand les potins vieillissent, ils donnent des mythes. ”

Ma note : 
Pas de note
Conseil aux écrivains : à un moment donné, il faut cesser d'écrire. Même avant d'avoir commencé. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Il en est plus d'un qui, à vouloir se hisser sous les feux des projecteurs, s'est retrouvé pendu à la lanterne. ”

Ma note : 
Pas de note
“ La bêtise ne dispense pas de la nécessité de penser. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Quand un cannibale mange avec une fourchette et un couteau, est-ce un progrès ? ”

Ma note : 
Pas de note
“ Je suis parfois tenté par le diable de croire en Dieu. ”

Ma note : 
Pas de note
Bel échantillon de génération spontanée : l'écrivain enfante des adjectifs avant que naissent les attributs. ”

Ma note : 
Pas de note
Dramaturge : ventriloque de l'âme. ”

Ma note : 
Pas de note
“ La vérité est la plus difficile à cerner quand tout peut être vérité. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Les palmes qu'on remporte ne donnent pas toutes des fruits. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Le mot peut être lui aussi un bâillon. ”

Ma note : 
Pas de note
Historiens de l'art, avez-vous fini par découvrir un style pour le monde tel qu'il a été créé ? ”

Ma note : 
Pas de note
“ Si l'homme n'était pas condamné à vivre dans le monde, je doute beaucoup qu'il s'intéresserait à la politique. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Les montagnes elles aussi sont séparées par des gouffres. ”

Ma note : 
Pas de note
“ On peut adopter les positions de l'ennemi en restant sur les siennes. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Bien émouvants sont les souvenirs des souvenirs. ”

Ma note : 
Pas de note
“ On peut changer de foi sans changer de Dieu. Et inversement. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Aux grands les leçons de la science. Aux petits les leçons de la vie. ”

Ma note : 
Pas de note
Règlement : " Les vivants sont priés de respecter le silence des cimetières, d'autant que les morts eux-mêmes en sont capables ". ”

Ma note : 
Pas de note
“ Les blessures se cicatrisent, mais les cicatrices continuent de grandir avec nous. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Dans l'antichambre de l'enfer, ne te recommande pas trop vite de Satan. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Que devient le Diable quand il cesse de croire en Dieu ? ”

Ma note : 
Pas de note
“ Pas de familiarités avec toi-même ! ”

Ma note : 
Pas de note
“ Les idéalistes souhaitent ardemment la matérialisation des esprits. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Celui qui est un génie mais qui ne le sait pas n'en est sans doute pas un. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Même un manque de fruits produit des ferments. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Entre un amour et le suivant, il faut par décence, passer par une période de quarantaine avec un troisième. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Les anges ont eux aussi leurs diables, et les diables leurs anges. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Il peut arriver qu'on ouvre la bouche d'admiration et qu'on la referme par un bâillement. ”

Ma note : 
Pas de note
Terribles sont les points faibles de la force. ”

Ma note : 
Pas de note
“ La légèreté a, elle aussi, son poids spécifique. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Et si nous n'étions rien de plus que le souvenir de quelqu'un ? ”

Ma note : 
Pas de note
“ Le temps est immobile. Simplement, c'est nous qui nous déplaçons dans une mauvaise direction. ”

Ma note : 
Pas de note
“ La vie prend aux hommes beaucoup trop de temps. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Certains caractères sont inflexibles, mais ils sont extensibles. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Dans la lutte des idées, ce sont les hommes qui périssent. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Quand lancerons-nous un missile de la pensée au-delà des frontières de la raison ? ”

Ma note : 
Pas de note
“ La morale est une question soit de convention, soit de prix à payer tout de suite. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Quand aucun vent ne souffle, même les girouettes ont du caractère. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Ce n'est qu'après la création du monde qu'ont surgi un tas de choses qui n'étaient pas de ce monde. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Quand le mythe se transforme en réalité, à qui revient la victoire : aux matérialistes ou aux idéalistes ? ”

Ma note : 
Pas de note
“ Les proverbes se contredisent. C'est cela justement, la sagesse populaire. ”

Ma note : 
Pas de note
“ On peut fermer les yeux sur la réalité mais pas sur les souvenirs. ”

Ma note : 
Pas de note