Citations de Victor Hugo

“ Le progrès, c'est la révolution faite à l'amiable. ”
“ Quelle que soit cette intelligence puissante et mystérieuse, une chose est sûre : elle veut que nous doutions. ”
“ C'est parce que l'intuition est mystérieuse qu'il faut l'écouter. ”
“ La véritable indulgence consiste à comprendre et à pardonner les fautes qu'on ne serait pas capable de commettre. ”
Faire rire, c'est faire oublier. Quel bienfaiteur sur la terre, qu'un distributeur d'oubli ! ”
“ La vie n'est qu'une longue perte de tout ce qu'on aime. ”
“ Il vient une heureprotester ne suffit plus : après la philosophie, il faut l'action. ”
Dieu n'avait fait que l'eau, mais l'homme a fait le vin. ”
“ On passe une moitié de sa vie à attendre ceux qu'on aimera et l'autre moitié à quitter ceux qu'on aime. ”
“ L'avenir, fantôme aux mains vides, qui promet tout et qui n'a rien ! ”
“ On a voulu, à tort, faire de la bourgeoisie une classe. La bourgeoisie est tout simplement la portion contentée du peuple. ”
“ Presque personne n'est assez pur de péchés pour ne pas mériter un châtiment. ”
“ De quelque mot profond tout homme est le disciple. ”
“ Mais si l'on ne peut pardonner, cela ne vaut pas la peine de vaincre. ”
Etre contesté, c'est être constaté. ”
“ Le scepticisme est la carie de l'intelligence. ”
“ Nul n'ira jusqu'au fond du rire d'un enfant. ”
“ Lorsque l'enfant paraît, le cercle de famille applaudit à grands cris. ”
“ Tout ce qui est mort comme fait, est vivant comme enseignement. ”
“ L'eau qui ne court pas fait un marais, l'esprit qui ne travaille pas fait un sot. ”
“ Tout homme est un livreDieu lui-même écrit. ”
“ Chaque homme dans sa nuit s'en va vers sa lumière. ”
“ La femme a une puissance singulière qui se compose de la réalité de la force et de l'apparence de la faiblesse. ”
“ Les guerres ont toutes sortes de prétextes, mais n'ont jamais qu'une cause : l'armée. Otez l'armée, vous ôtez la guerre. ”
“ N'imitez rien ni personne. Un lion qui copie un lion devient un singe. ”
“ Tout ce qui augmente la liberté augmente la responsabilité. ”
“ Il y a des gens qui ont une bibliothèque comme les eunuques un harem. ”
“ L'odieux est la porte de sortie du ridicule. ”
“ La mélancolie, c'est le bonheur d'être triste. ”
“ Bien lire l'univers, c'est bien lire la vie. ”
“ La musique, c'est du bruit qui pense. ”
“ Au fond, Dieu veut que l'homme désobéisse. Désobéir, c'est chercher. ”
“ La guerre, c'est la guerre des hommes ; la paix, c'est la guerre des idées. ”
“ Qui n'est pas capable d'être pauvre n'est pas capable d'être libre. ”
“ L'instinct, c'est l'âme à quatre pattes ; la pensée, c'est l'esprit debout. ”
“ Le peuple donne son sang et son argent, moyennant quoi on le mène. ”
“ Ne rien faire est le bonheur des enfants et le malheur des vieux. ”
“ On jugerait bien plus sûrement un homme d'après ce qu'il rêve que d'après ce qu'il pense. ”
“ Personne ne garde un secret comme un enfant. ”
“ Le solitaire est un diminutif du sauvage, accepté par la civilisation. ”
“ Comme le souvenir est voisin du remords ! ”
“ La vérité est comme le soleil. Elle fait tout voir et ne se laisse pas regarder. ”
“ La vie est passée avant qu'on ait pu vivre. ”
“ La misère d'un enfant intéresse une mère, la misère d'un jeune homme intéresse une jeune fille, la misère d'un vieillard n'intéresse personne. ”
“ Le mal est un mulet ; il est opiniâtre et stérile. ”
“ L'homme a reçu de la nature une clef avec laquelle il remonte sa femme toutes les vingt-quatre heures. ”
“ Ce qui d'abord est gloire à la fin est fardeau. ”
“ La volonté aboutit à un ajournement, l'utopie ; la science aboutit à un doute, l'hypothèse. ”
“ Une idée fixe aboutit à la folie ou à l'héroïsme. ”
“ Il est impossible que deux têtes humaines conçoivent le même sujet absolument de même manière. ”
“ L'oisiveté est le plus lourd des accablements. ”
“ Le devoir est une série d'acceptations. ”
“ On résiste à l'invasion des armées, on ne résiste pas à l'invasion des idées. ”
“ Comme on croit aisément le mal de ceux qu'on hait, le bien de ceux qu'on aime ! ”
“ Les bêtes sont au bon Dieu, mais la bêtise est à l'homme. ”
“ Car le mot, qu'on le sache, est un être vivant. La main du songeur vibre et tremble en l'écrivant
Créer, c'est se souvenir. ”
“ On s'en va parce qu'on a besoin de distraction, et l'on revient parce qu'on a besoin de bonheur. ”
“ La religion n'est autre chose que l'ombre portée de l'univers sur l'intelligence humaine. ”
“ L'architecture est le grand livre de l'humanité, l'expression principale de l'homme à ses divers états de développement, soit comme force, soit comme intelligence. ”
“ Qu'est-ce que ton baiser ?-Un lèchement de flamme. ”
“ L'exil est une espèce de longue insomnie. ”
“ La gloire, astre tardif, lune sereine et sombre Qui se lève sur les tombeaux. ”
“ Depuis six mille ans, la guerre Plaît aux peuples querelleurs, Et Dieu perd son temps à faire Les étoiles et les fleurs. ”
“ Le plus beau patrimoine est un nom révéré. ”
“ Ainsi la paresse est mère. Elle a un fils, le vol, et une fille, la faim. ”
“ La moitié d'un ami, c'est la moitié d'un traître. ”
“ La liberté d'aimer n'est pas moins sacrée que la liberté de penser. ”
Aimer c'est la moitié de croire. ”
“ Les diplomates trahissent tout excepté leurs émotions. ”
“ Il y a des gens qui observent les règles de l'honneur, comme on observe les étoiles, de très loin. ”
“ Oh ! N'insultez jamais une femme qui tombe ! Qui sait sous quel fardeau la pauvre âme succombe ! ”
Bénie soit la providence qui a donné à chacun un joujou : la poupée de l'enfant à la femme, la femme à l'homme, et l'homme au diable. ”
“ Le mariage est une greffe : ça prend bien ou mal. ”
“ Les morts, ce sont les coeurs qui t'aimaient autrefois. ”
“ Les mots manquent aux émotions. ”
“ Il importe peu quand la voix parle haut, quelle langue elle parle. ”
“ Oh ! L'amour serait un bien suprême si l'on pouvait mourir de trop aimer ! ”
“ Les femmes aiment fort à sauver qui les perd. ”
“ Je crois que la vieillesse arrive par les yeux, et qu'on vieillit plus vite à voir toujours des vieux ! ”
Dieu s'est fait homme ; soit ! Le diable s'est fait femme ! ”
“ La popularité ? C'est la gloire en gros sous. ”
“ Les destinées vulgaires n'ont pas d'horoscopes. ”
“ Lorsqu'on peut tout savoir, il faut savoir aussi tout taire. ”
“ Il y a deux manières de passionner la foule au théâtre : par le grand et par le vrai. Le grand prend les masses, le vrai saisit l'individu. ”
“ Le beau n'a qu'un type ; le laid en a mille. ”
“ Si vous avez la force, il nous reste le droit. ”
“ La poésie, c'est tout ce qu'il y a d'intime dans tout. ”
“ Le style est comme le cristal, sa pureté fait son éclat. ”
Admirons les grands maîtres ; ne les imitons pas. ”
“ Le poète ne doit avoir qu'un modèle, la nature ; qu'un guide, la vérité. ”
“ La vague inquiétude Qui fait que l'homme craint son désir accompli. ”
Rêver, c'est le bonheur ; attendre, c'est la vie. ”
“ Au banquet du bonheur bien peu sont conviés. ”
“ Non, l'avenir n'est à personne ! Sire, l'avenir est à Dieu ! A chaque fois que l'heure sonne, Tout ici-bas nous dit adieu. ”
“ Oh ! Demain, c'est la grande chose ! De quoi demain sera-t-il fait ? ”
“ Aujourd'hui, je suis reine. Autrefois j'étais libre. ”
“ Le mot, c'est le verbe, et le verbe, c'est Dieu. ”
“ Si Dieu n'avait fait la femme, Il n'aurait pas fait la fleur. ”