Citations de Alphonse Allais

“ Le rire est à l'homme ce que la bière est à la pression. ”

Ma note : 
Note moyenne : 5/5
“ Quoi de plus inhumain qu'un sacrifice humain ? ”

Ma note : 
Note moyenne : 5/5
“ J'ai connu bien des filles de joie qui avaient pour père un homme de peine. ”

Ma note : 
Note moyenne : 5/5
“ Même les voleurs de grand chemin ont disparu : les uns, habitués au plein air, exercent la profession de pickpockets sur les champs de course ; les autres se sont adonnés à la haute banque. ”

Ma note : 
Note moyenne : 5/5
“ Les voyages forment la jeunesse, a dit un sage, mais ils déforment les chapeaux. ”

Ma note : 
Note moyenne : 5/5
“ La phare illumine les mers. Le fard enlumine les filles. ”

Ma note : 
Note moyenne : 5/5
“ Les familles, l'été venu, se dirigent vers la mer en y emmenant leurs enfants, dans l'espoir, souvent déçu, de noyer les plus laids. ”

Ma note : 
Note moyenne : 4.5/5
“ La femme est le chef-d'oeuvre de Dieu surtout quand elle a le diable au corps ! ”

Ma note : 
Note moyenne : 3.27/5
“ Le café est un breuvage qui fait dormir quand on n'en prend pas. ”

Ma note : 
Note moyenne : 3.25/5
“ L'homme propose ( la femme accepte souvent ) et Dieu dispose. ”

Ma note : 
Note moyenne : 2.5/5
“ La mode est à l'hygiène, les microbes en mènent de moins en moins large. Et la Société protectrice des animaux qui ne bouge pas ! ”

Ma note : 
Note moyenne : 2.5/5
“ La première chose qui frappe l'odorat du voyageur arrivant à Venise, c'est l'absence totale de parfum de crottin de cheval. ”

Ma note : 
Note moyenne : 2/5
“ Il vaut mieux être cocu que veuf : il y a moins de formalités ! ”

Ma note : 
Note moyenne : 1/5
“ Je bois pour oublier que je suis un ivrogne. ”

Ma note : 
Note moyenne : 1/5
“ Si l'homme est véritablement le roi de la création, le chien peut, sans être taxé d'exagération, en passer pour le baron, tout au moins. ”

Ma note : 
Note moyenne : 1/5
“ Il faut demander plus à l'impôt et moins aux contribuables. ”

Ma note : 
Pas de note
“ La misère a cela de bon qu'elle supprime la crainte des voleurs. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Ne remets pas à demain ce que tu peux faire après-demain. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Une fois qu'on a passé les bornes, il n'y a plus de limites. ”

Ma note : 
Pas de note
“ La logique mène à tout, à condition d'en sortir. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Les jambes permettent aux hommes de marcher et aux femmes de faire leur chemin. ”

Ma note : 
Pas de note
“ L'avantage des médecins, c'est que lorsqu'ils commettent une erreur, ils l'enterrent tout de suite... ”

Ma note : 
Pas de note
“ Et Jean tua Madeleine. Ce fut à peu près vers cette époque que Madeleine perdit l'habitude de tromper Jean. ”

Ma note : 
Pas de note
Impossible de vous dire mon âge, il change tout le temps. ”

Ma note : 
Pas de note
Ventre affamé n'a point d'oreilles, mais il a un sacré nez ! ”

Ma note : 
Pas de note
“ Un gentleman est un monsieur qui se sert d'une pince à sucre, même lorsqu'il est seul. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Le métier d'officier consiste surtout à punir ceux qui sont au-dessous de soi et à être puni par ceux qui sont au-dessus. ”

Ma note : 
Pas de note
“ C'est parce que la fortune vient en dormant qu'elle arrive si lentement. ”

Ma note : 
Pas de note
“ On a dit que le génie était une longue patience. Et le mariage donc ! ”

Ma note : 
Pas de note
“ Le tic-tac des horloges, on dirait des souris qui grignotent le temps. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Une chose facile à avoir en décembre, c'est du sang-froid. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Il ne faut jamais faire de projets, surtout en ce qui concerne l'avenir. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Les gendarmes ont grand tort de malmener les criminels. Sans eux, ils n'existeraient pas. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Plus les galets ont roulé, plus ils sont polis. Pour les cochers, c'est le contraire. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Les émaux auxquels personne ne tient, ce sont les émaux... rhoïdes. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Les pickpockets les moins inoccupés sont précisément ceux qui ont toujours les mains dans les poches. ”

Ma note : 
Pas de note
“ - Comment, recevant l'eau d'une quantité énorme de fleuves, la Méditerranée ne déborde pas ?-Le Providence a prévu cette catastrophe et a mis des éponges dans la mer. ”

Ma note : 
Pas de note
“ L'homme est plein d'imperfections, mais ce n'est pas étonnant si l'on songe à l'époque où il a été créé. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Le comble de l'économie : Coucher sur la paille qu'on voit dans l'oeil de son voisin et se chauffer avec la poutre qu'on a dans le sien. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Il était normand par sa mère et breton par un ami de son père. ”

Ma note : 
Pas de note
“ On n'insistera jamais assez sur les inconvénients que présente l'abus de cyanure de potassium dans l'alimentation des nouveau-nés. ”

Ma note : 
Pas de note
“ L'application de la fécondité artificielle panachée à l'art vétérinaire est d'une importance qui n'échappera à personne. Le produit incestueux de la carpe et du lapin cessera donc enfin d'être un mythe. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Tout est dans tous, et vice et versa. ”

Ma note : 
Pas de note
“ L'ardoise vient d'Angers, et c'est même pour ça que le métier de couvreur est si “ dangéreux ”. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Il est plus adroit de se tirer d'un mauvais pas qu'un coup de revolver au coeur. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Un proverbe dit : “ Tel père, tel fils. ” Un autre : “ A père avare, enfant prodigue. ” Lequel croire ? ”

Ma note : 
Pas de note
“ Ce n'est pas tout à fait exact que la musique adoucit les moeurs. Je crois même que l'harmonie, un peu en excès, amène l'homme le mieux constitué à un état d'hébétude et de gâtisme tout à fait folâtre. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Depuis l'invention du phonographe et du gramophone, le perroquet est devenu un volatile dont le besoin ne se fait plus aucunement sentir. ”

Ma note : 
Pas de note
Soyez chacal, ou soyez loup, Les juges sont plus forts que vous. Ecoutez-moi ( la chose est sûre ), Méfiez-vous d'la magistrature. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Non, la stérilité n'est pas héréditaire. ”

Ma note : 
Pas de note
Soyez vilain ou soyez beau, Pour la santé, c'est kif-kif bourricot. ”

Ma note : 
Pas de note
Sait-on jamais pourquoi on aime les gens ? Non. Eh bien ! Pour les objets, c'est la même chose. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Je suis une nature plutôt intime, qui préfère à tout autre plaisir la solitude à deux. ”

Ma note : 
Pas de note
“ J'ai toujours détesté le labeur et si je travaille, c'est dans le but unique de subvenir à mes débauches ( je me passe aisément du nécessaire ). ”

Ma note : 
Pas de note
“ Les confettis :-Oui... c'est immonde... mais, qu'est-ce que vous voulez ? Ca fait aller le commerce du papier ! ”

Ma note : 
Pas de note
“ Avant d'éblouir le peuple en lui promettant de l'eau chaude, il faut lui fournir des récipients pour la recueillir. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Mes appointements ? Je ne vais quand même pas déranger le pluriel pour si peu de chose ! ”

Ma note : 
Pas de note
“ On n'est jamais trahi que par les chiens. ”

Ma note : 
Pas de note
“ La lune est pleine et on ne sait pas qui l'a mise dans cet état. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Ne rien faire et laisser dire. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Il ne suffit pas d'avoir du talent. Il faut encore savoir s'en servir. ”

Ma note : 
Pas de note
“ La mort est un manque de savoir-vivre. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Un homme qui sait se rendre heureux avec une simple illusion est infiniment plus malin que celui qui se désespère avec la réalité. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Quand on ne travaillera plus les lendemains des jours de repos, la fatigue sera vaincue. ”

Ma note : 
Pas de note
“ C'est quand on serre une femme de trop près qu'elle trouve qu'on va trop loin. ”

Ma note : 
Pas de note
“ C'est drôle, on parle souvent du Pôle Nord, plus rarement du Pôle Sud, et jamais du Pôle Ouest ni du Pôle Est. Pourquoi cette injustice ?... ou cet oubli ? ”

Ma note : 
Pas de note
“ Les académiciens se prétendent immortels et pourtant ne dépassent jamais la quarantaine. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Dans sa volonté de supprimer les intermédiaires, il cherchait le moyen de passer directement du foin au lait sans passer par la vache. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Les champignons poussent dans les endroits humides. C'est pourquoi ils ont la forme d'un parapluie. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Je lui fermai la bouche d'un baiser derrière l'oreille. ”

Ma note : 
Pas de note
“ L'unique moyen qu'on ait jusqu'à présent trouvé de faire cesser la solitude d'une femme, c'est de la partager avec elle. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Quand il suffit d'un rien, on n'a pas besoin de grand-chose. ”

Ma note : 
Pas de note
“ C'est curieux comme l'argent aide à supporter la pauvreté... ”

Ma note : 
Pas de note
“ Je ne prendrai pas de calendrier cette année, car j'ai été très mécontent de celui de l'année dernière ! ”

Ma note : 
Pas de note
“ Il y a des moments où l'absence d'ogres se fait cruellement sentir. ”

Ma note : 
Pas de note
Dieu a sagement agi en plaçant la naissance avant la mort ; sans cela, que saurait-on de la vie ? ”

Ma note : 
Pas de note
Allais composa une marche funèbre ; on n'y entendait que quelques soupirs car, disait-il : les grandes douleurs sont muettes. ”

Ma note : 
Pas de note
Ah ! le vieux rêve des gens honnêtes : pouvoir tuer quelqu'un en état de légitime défense. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Je me suis toujours demandé si les gauchers passaient l'arme à droite. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Il est toujours avantageux de porter un titre nobiliaire. Etre " de quelque chose ", ça pose un homme, comme être " de Garenne ", ça pose un lapin. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Il faut prendre l'argent là où il se trouve, c'est-à-dire chez les pauvres. Bon d'accord, ils n'ont pas beaucoup d'argent, mais il y a beaucoup de pauvres. ”

Ma note : 
Pas de note
Suissesses : je suis épouvanté par la quantité de “ s ” absorbés par ce simple mot. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Tout ce qui est public devrait être gratuit. L'école, les transports et les filles. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Il serait malséant de tenir trop ardente rancune au bon Dieu. Songez, Messieurs, qu'il n'a mis que six jours pour créer l'Univers. Et, six jours pour venir à bout d'une tâche de cette importance, c'est un tantinet court ! ”

Ma note : 
Pas de note
“ La statistique a démontré que la mortalité dans l'armée augmente sensiblement en temps de guerre. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Si vous arrivez en retard, dites : " C'est que je ne suis pas le premier venu ! ". ”

Ma note : 
Pas de note
“ J'ouvre une parenthèse. Si vous avez un peu trop d'air, je la refermerai tout de suite. ”

Ma note : 
Pas de note
Partir, c'est mourir un peu, mais mourir, c'est partir beaucoup. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Mon aquarelle, peinte à l'eau de mer, fut sensible aux attractions lunaires, et sujette aux marées. ”

Ma note : 
Pas de note
“ L'Angleterre, c'est un pays extraordinaire. Tandis qu'en France nous donnons à nos rues des noms de victoires : Wagram, Austerlitz..., là-bas on leur colle des noms de défaites : Trafalgar Square, Waterloo Place. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Le comble de la politesse : S'asseoir sur son derrière et de lui demander pardon. ”

Ma note : 
Pas de note
Pourquoi lave-t-on une injure alors qu'on essuie un affront ? ”

Ma note : 
Pas de note
“ Il faut être trois pour apprécier une bonne histoire : un pour la raconter bien, un pour la goûter et un pour ne pas la comprendre. Car le plaisir des deux premiers est doublé par l'incompréhension du troisième. ”

Ma note : 
Pas de note
Faire la charité, c'est bien. La faire faire par les autres, c'est mieux. On oblige ainsi son prochain, sans se gêner soi-même. ”

Ma note : 
Pas de note
Dieu n'a pas fait d'aliments bleus. Il a voulu réserver l'azur pour le firmament et les yeux de certaines femmes. ”

Ma note : 
Pas de note
“ La mère rit de son arrondissement. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Il y a des circonstances où il faut s'abstenir de jouer à la bourse, aux courses, au baccarat ou à la roulette : primo, quand on n'a pas les moyens et secundo, quand on les a. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Je comprends que le clergé soit partisan du repos dominical : c'est le dimanche que ces messieurs travaillent le plus. ”

Ma note : 
Pas de note
“ J'ai souvent remarqué, pour ma part, que les cocus épousaient de préférence les femmes adultères. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Le sel de l'existence est essentiellement dans le poivre qu'on y met. ”

Ma note : 
Pas de note