Citations de Roger Martin du Gard

“ La vie, on sait bien ce que c'est : un amalgame saugrenu de moments merveilleux et d'emmerdements. ”

Ma note : 
Note moyenne : 5/5
“ Quand la vérité est libre et l'erreur aussi, ce n'est pas l'erreur qui triomphe. ”

Ma note : 
Note moyenne : 3/5
Acclimater chez nous ces utopies, ce serait préparer un beau gâchis ! ”

Ma note : 
Note moyenne : 2/5
“ Le courage, le vrai, ça n'est pas d'attendre avec calme l'événement ; c'est de courir au devant, pour le connaître le plus tôt possible, et l'accepter. ”

Ma note : 
Note moyenne : 1/5
“ Les " comment " m'intéressent assez pour que je renonce sans regret à la vaine recherche des " pourquoi ". ”

Ma note : 
Note moyenne : 1/5
“ J'ai horreur du dimanche : tous ces gens qui encombrent les rues, sous prétexte de se reposer. ”

Ma note : 
Pas de note
“ La vie serait impossible si l'on se souvenait, le tout est de choisir ce qu'on doit oublier. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Le difficile n'est pas d'avoir été quelqu'un, c'est de le rester. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Ceux qui sont " bien pensants ", parce qu'ils ne peuvent pas être " pensants " tout court. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Une conviction qui commence par admettre la légitimité d'une conviction adverse se condamne à n'être pas agissante. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Les vainqueurs prennent immédiatement les vices des vaincus. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Tout est permis du moment qu'on n'est pas dupe de soi-même ; du moment qu'on sait ce qu'on fait, et, autant que possible, pourquoi on le fait. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Dans chaque Français, il y a un sceptique qui ne dort jamais que d'un demi-oeil. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Tous les gestes engagent ; surtout les gestes généreux. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Je ne peux pas admettre la violence, même contre la violence. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Quand une femme avoue son âge, c'est qu'elle ne l'a plus. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Aucun Dieu n'a jamais répondu aux appels, aux interrogations de l'homme. Ce qu'il prend pour des réponses, c'est seulement l'écho de sa voix. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Dans chaque existence humaine, il vient un jour, une heure, un bref instantDieu, tout à coup, daigne apparaître dans toute son évidence et nous tend brusquement la main. ”

Ma note : 
Pas de note
“ La pensée ne commence qu'avec le doute. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Il n'y a pas d'ordre véritable sans la justice ? ”

Ma note : 
Pas de note
“ L'esprit de la révolution sera trahi par l'esprit militaire. ”

Ma note : 
Pas de note
“ L'existence toute entière est un combat ; la vie, c'est de la victoire qui dure. ”

Ma note : 
Pas de note
“ L'intelligence doit vivifier l'action ; sans elle, l'action est vaine. Mais sans l'action, comme l'intelligence est stérile ! ”

Ma note : 
Pas de note
“ L'estime n'exclut pas nécessairement l'amitié, mais il semble rare qu'elle contribue à la faire naître. Admirer n'est pas aimer ; et si la vertu obtient la considération, elle n'ouvre pas souvent les coeurs. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Si l'on ne fait pas le bien par goût naturel, que ce soit par désespoir ; ou du moins pour ne pas faire le mal. ”

Ma note : 
Pas de note
“ C'est toujours l'inlassable médiocrité de la femme qui l'emporte. ”

Ma note : 
Pas de note
“ A force d'écrire pour soi tout seul, il arrive que, sans l'avoir prémédité, on se trouve avoir aussi écrit pour tout le monde. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Les gens qui passent pour vertueux sont ceux auxquels l'occasion a manqué d'être tentés de mal faire. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Où qu'il soit, où qu'il aille, l'homme continue à penser avec les mots, avec la syntaxe de son pays. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Les deux types de révolutionnaires : les apôtres et les techniciens. ”

Ma note : 
Pas de note
“ S'agréger, être un rouage parmi d'autres rouages. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Sur le champ de bataille, exactement comme sur le stade, les hommes qui se battent sont les joueurs de deux équipes rivales : ils ne sont pas des ennemis, ils sont des adversaires. ”

Ma note : 
Pas de note