Citations de Raymond Radiguet

“ Toutes les mères, par principe, ne souhaitent rien tant pour leurs fils que le mariage, mais désapprouvent la femme qu'ils choisissent. ”

Ma note : 
Note moyenne : 4/5
“ Tout âge porte ses fruits, il faut savoir les cueillir. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Aucun genre épistolaire n'est moins difficile que la lettre d'amour : il n'y est besoin que d'amour. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Il n'était habile à exprimer que ce qu'il n'éprouvait pas. ”

Ma note : 
Pas de note
“ La puissance ne se montre que si l'on en use avec injustice. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Ce n'est pas dans la nouveauté, c'est dans l'habitude que nous trouvons les plus grands plaisirs. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Les moments où l'on ne peut pas mentir sont précisément ceux où l'on ment le plus et surtout à soi-même. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Dans l'extrême jeunesse, l'on est trop enclin, comme les femmes, à croire que les larmes dédommagent de tout. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Lorsqu'un amour est notre vie, quelle différence y a-t-il entre vivre ensemble ou mourir ensemble ? ”

Ma note : 
Pas de note
“ Il existe en nous des germes de ressemblance que développe l'amour. Un geste, une inflexion de voix, tôt ou tard, trahissent les amants les plus prudents. ”

Ma note : 
Pas de note
“ L'homme très jeune est un animal rebelle à la douleur. ”

Ma note : 
Pas de note
“ L'ordre, à la longue, se met de lui-même autour des choses. ”

Ma note : 
Pas de note
“ L'originalité consiste à essayer de faire comme tout le monde sans y parvenir. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Le malheur ne s'admet point. Seul le bonheur semble . ”

Ma note : 
Pas de note
“ L'insouciance ne s'improvise pas. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Les manoeuvres inconscientes d'une âme pure sont encore plus singulières que les combinaisons du vice. ”

Ma note : 
Pas de note
Beauté grecque : femme laide portant une amphore. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Le grand écrivain, c'est celui qui cherche à paraître banal et qui n'y parvient pas. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Tous les grands poètes ont écrit à dix-sept ans ; les plus grands sont ceux qui parvinrent à le faire oublier. ”

Ma note : 
Pas de note