Citations de Pierre Desproges

“ Je ne bois jamais à outrance, je ne sais même pas où c'est. ”
“ Je n'ai jamais abusé de l'alcool, il a toujours été consentant. ”
“ La pression, il vaut mieux la boire que la subir. ”
“ La lampe torche. Le PQ aussi. ”
“ Le lundi, je suis comme Robinson Crusoé, j'attends Vendredi. ”
Travailler n'a jamais tué personne mais pourquoi prendre le risque ? ”
Jésus changeait l'eau en vin, et tu t'étonnes que 12 mecs le suivaient partout ! ”
IKEA est le meilleur prénom pour une femme : suédoise, bon marché, à emmener aussitôt chez soi et facile à monter. ”
“ L'alcool tue, mais combien sont nés grâce à lui ? ”
“ L'accouchement est douloureux. Heureusement, la femme tient la main de l'homme. Ainsi, il souffre moins. ”
“ L'amour... il y a ceux qui en parlent et il y a ceux qui le font. A partir de quoi il m'apparaît urgent de me taire. ”
“ Le " tendre penchant " peut se manifester à tout moment et en tout lieu, au bal, à la fête foraine, dans l'autobus, plus rarement au cours d'une mêlée ouverte dans le Tournoi des cinq nations. ”
Pourquoi ce nom d'Académie Française ? C'est la question que tout le monde se pose sauf les académiciens français qui s'en foutent du moment qu'ils n'ont pas froid aux genoux... ”
“ Quand on est plus de quatre on est une bande de cons. A fortiori, moins de deux, c'est l'idéal. ”
“ On n'a quand même pas pris la Bastille pour en faire un opéra ! ”
“ S'il n'y avait pas la Science, combien d'entre nous pourraient profiter de leur cancer pendant plus de cinq ans ? ”
“ A l'instar du pou, le coiffeur est un parasite du cheveu. ”
“ La caractéristique vestimentaire du con consiste en un besoin irrésistible de s'habiller comme tout le monde. ”
“ Et puis nos coutumes divergent, et divergent c'est énorme. ”
“ A part la droite, il n'y a rien au monde que je méprise autant que la gauche. ”
“ Si c'est les meilleurs qui partent les premiers, que penser alors des éjaculateurs précoces ? ”
“ L'élite de ce pays permet de faire et défaire les modes, suivant la maxime qui proclame : " Je pense, donc tu suis. " ”
“ L'ennemi se déguise parfois en géranium, mais on ne peut s'y tromper, car tandis que le géranium est à nos fenêtres, l'ennemi est à nos portes. ”
“ La femme est assez proche de l'homme, comme l'épagneul breton. A ce détail près qu'il ne manque à l'épagneul breton que la parole alors qu'il ne manque à la femme que de se taire. ”
“ Il y a un seul cas où il est convenable d'aborder une femme laide. C'est pour lui demander si elle ne connaît pas l'adresse d'une jolie femme. ”
“ Je ne suis pas pour la femme-objet, au contraire j'aime bien quand c'est moi qui ne bouge pas. ”
“ Il ne faut pas désespérer des imbéciles. Avec un peu d'entraînement, on peut arriver à en faire des militaires. ”
“ L'intelligence, c'est comme les parachutes, quand on n'en a pas, on s'écrase. ”
“ L'intelligence, c'est le seul outil qui permet à l'homme de mesurer l'étendue de son malheur. ”
“ Pour lutter contre le mal de mer, sucez une noix de muscade ( sans l'avaler, c'est toxique ). Si vous n'avez pas de noix de muscade, allez-y en bicyclette. ”
“ Quand un philosophe me répond, je ne comprends plus ma question. ”
“ Sans pile, on perd la face. ”
Quadrumane : Qui a quatre mains. Exemple : le rossignol n'est pas quadrumane. ”
“ On peut rire de tout, mais pas avec tout le monde. ”
“ On reconnaît le rouquin aux cheveux du père et le requin aux dents de la mère. ”
“ Pour rester belle. Si vous avez les seins qui tombent, faîtes-vous refaire le nez, ça détourne l'attention. ”
“ Entre une mauvaise cuisinière et une empoisonneuse il n'y a qu'une différence d'intention. ”
“ Il n'y a que deux sortes de chauffeurs de taxis : ceux qui puent le tabac, et ceux qui vous empêchent de fumer. ”
“ Vous pouvez railler, mais n'oubliez jamais qu'un jour ou l'autre, c'est celui qui raille qui l'a dans le train. ”
“ Le voisin est un animal nuisible assez proche de l'homme. ”
“ L'adulte ne croit pas au père Noël. Il vote. ”
“ Toute la vie est une affaire de choix. Cela commence par : " la tétine ou le téton ? " Et cela s'achève par : " Le chêne ou le sapin ? " ”
“ Je suis un gaucher contrariant. C'est plus fort que moi. Il faut que j'emmerde les droitiers. ”
Dicton : " Quéquette en juin, layette en mars ". ”
Testis unus, testis nullus : on ne va pas bien loin avec une seule couille. ”
Parole de coiffeur : il est interdit de descendre avant la raie. ”
“ Quant à ces féroces soldats, je le dis, ce n'est pas pour cafter, mais y font rien qu'à mugir dans nos campagnes. ”
“ La culture, c'est comme l'amour. Il faut y aller à petits coups au début pour bien en jouir plus tard. ”
“ Et puis quoi, qu'importe la culture ? Quand il a écrit Hamlet, Molière avait-il lu Rostand ? Non. ”
“ Plus je connais les hommes, plus j'aime mon chien. Plus je connais les femmes, moins j'aime ma chienne. ”
“ Les chevaux sont tous des ongulés. Mais ce n'est pas une raison pour les prendre pour des cons. ”
“ L'homme de science le sait bien, lui, que seule la science, a pu, au fil des siècles, lui apporter l'horloge pointeuse et le parcmètre automatique sans lesquels il n'est pas de bonheur terrestre possible. ”
Torture : nom commun féminin, mais ce n'est pas de ma faute. Bien plus que le costume trois pièces ou la pince à vélo, c'est la pratique de la torture qui permet de distinguer à coup sûr l'homme de la bête. ”
“ La caractéristique principale d'un ami est sa capacité à vous décevoir. ”
“ Pour que votre voyage de noces soit un succès total sur le plan touristique, sentimental et sexuel, la première chose à faire est de partir seul. ”
“ L'humour vient tout seul à l'homme comme les poils au pubis. ”
“ Au Paradis, on est assis à la droite de Dieu : c'est normal, c'est la place du mort. ”
Suicidez-vous jeune, vous profiterez de la mort. ”
Dieu a dit : " Tu aimeras ton prochain comme toi-même. " D'abord, Dieu ou pas, j'ai horreur qu'on me tutoie... ”
Dépourvue d'âme, la femme est dans l'incapacité de s'élever vers Dieu. En revanche, elle est en général pourvue d'un escabeau qui lui permet de s'élever vers le plafond pour faire les carreaux. C'est tout ce qu'on lui demande. ”
“ Les aspirations des pauvres ne sont pas très éloignées des réalités des riches. ”
“ Il était tellement obsédé qu'à la fin il sautait même des repas. ”
“ Le féminin de “ directeur ” est “ la femme du directeur ”. ”
“ Le rire n'est jamais gratuit : l'homme donne à pleurer mais prête à rire. ”
“ La détente : faut surtout pas appuyer dessus ! ”
“ Il faut manger pour vivre et non pas vivre pour manger. De même qu'il faut boire pour vivre et non pas vivre sans boire, sinon c'est dégueulasse. ”
Observons un grec ancien : il est enveloppé dans un drap, il tient un parchemin et il apporte au monde la civilisation. ”
“ Tout salaud qu'on soit, on n'est pas moins naïf et susceptible de déceptions. ”
“ J'ai envie de suggérer une hypothèse, selon laquelle la faible participation des femmes sur la scène politique serait le simple mépris qu'elles en ont. ”
“ J'essaie de ne pas vivre en contradiction avec les idées que je ne défends pas. ”
“ Le succès commercial, le seul qui vaille. Les succès d'estime ne conduisent jamais leur bénéficiaire qu'aux épinards sans beurre. ”
“ La recherche a besoin d'argent dans deux domaines prioritaires : le cancer et les missiles antimissiles. Pour les missiles antimissiles, il y a les impôts. Pour le cancer, on fait la quête. ”
“ Un psychotique, c'est quelqu'un qui croit dur comme fer que 2 et 2 font 5, et qui en est pleinement satisfait. Un névrosé, c'est quelqu'un qui sait pertinemment que 2 et 2 font 4, et ça le rend malade ! ”
“ Un gentleman, c'est quelqu'un qui sait jouer de la cornemuse et qui n'en joue pas. ”
“ Ce n'est pas parce que je suis paranoïaque qu'ils ne sont pas tous après moi. ”
Existe-t-il au monde un privilège plus totalement exorbitant que la beauté ? ”
“ Les deux tiers des enfants du monde meurent de faim, alors même que le troisième tiers crève de son excès de cholestérol. ”
“ Le temps nous presse sans trêve vers le trou final. ”
“ Est-il indispensable d'être cultivé quand il suffit de fermer sa gueule pour briller en société ? ”
“ Il en est du romantisme fiévreux comme de la moule pas fraîche : quand on en abuse, ça fait mal au coeur. ”
“ La femme est souvent pour l'homme un agréable compagnon de jeux. ”
“ De même qu'il ne peut pas vivre sans oxygène, l'homme ne peut pas vivre sans femme. ”
“ Moi, j'ai pas de cancer, j'en n'aurai jamais, je suis contre. ”
“ Un livre n'est pas fait pour être lu mais seulement pour être vendu. ”
“ L'héroïsme, c'est encore la meilleure façon de devenir célèbre quand on n'a pas de talent. ”
“ La nostalgie, c'est comme les coups de soleil : ça fait pas mal pendant, ça fait mal le soir. ”
“ Les coiffeurs sont l'élément le plus totalement inutile d'une nation, avec les militaires, les académiciens et les crottes sur le trottoir. ”
“ Le savoir-vivre est la somme des interdits qui jalonnent la vie d'un être civilisé, c'est à dire coincé entre les règles du savoir-naître et celles du savoir-mourir. ”
Dieu, hostie ou pas, est un plat qui se mange froid. ”
“ Il faut rire de tout. C'est extrêmement important. C'est la seule humaine façon de friser la lucidité sans tomber dedans. ”
“ L'homme est en effet le seul mammifère suffisamment évolué pour penser enfoncer des tisonniers dans l'oeil d'un lieutenant de vaisseau dans le seul but de lui faire avouer l'âge du capitaine. ”
“ Les Espagnols sont un peuple fier et ombrageux avec un tout petit cul pour éviter les coups de corne. ”
“ Pour se nourrir, les Japonais mangent du riz sans blanquette ! J'en ris encore. ”
“ Le Président de la République est gardien de la Constitution et pendant qu'il fait ça, il n'est pas au bistrot. ”
“ Je me suis fait auprès de ma femme une solide réputation de monogame. ”
“ La démocratie est le pire des dictatures, parce qu'elle est la dictature exercée par le plus grand nombre sur la minorité. ”
“ La gestation, chez la femme, dure deux cent soixante-dix jours, au cours desquels elle s'empiffre, s'enlaidit, gémit vaguement, tout en contribuant à faire grimper les courbes de l'absentéisme dans l'entreprise. ”
“ L'oeil du sourd est normal. ”
“ Alors que le porc et le français sont omnivores, l'anglais mange du gigot à la menthe, du boeuf à la menthe, du thé à la menthe, de la menthe à la menthe. ”