Citations de Pierre Bourgeade

“ On continue à s'entre-tuer pour un dieu, une rivière, la couleur de la peau. Il ne faut pas avoir la peau basanée là où il faut avoir la peau blanche, la peau blanche là où il faut l'avoir basanée, il ne faut jamais croire au dieu qui n'est pas le bon. ”

Ma note : 
Note moyenne : 5/5
“ Je pense assez souvent que, par la force des choses, le monde va bientôt continuer sans moi qui avais fini à m'habituer à lui. ”

Ma note : 
Pas de note
“ S'il n'y avait personne à qui dire " je pense ", on ne penserait pas, c'est évident. ”

Ma note : 
Pas de note
“ La nature du roman, si elle était connue, les romans seraient faits par ordinateur. ”

Ma note : 
Pas de note
“ La nature du roman est l'infini. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Les gens ne s'embrassent guère, de nos jours. On veut le corps tout de suite, on le veut tout entier et, quand on l'a eu, on n'a plus que faire d'un baiser. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Les Français n'ont jamais rien vu en vrai, mais ils ont toujours tout vu dans les livres. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Certaines histoires ont quelque chose du cancer, une fois commencées, rien ne peut les arrêter. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Je crois, finalement, que je préfère les hommes âgés parce que sur leurs traits on peut lire la souffrance. ”

Ma note : 
Pas de note
“ La nature du roman, c'est la survie. ”

Ma note : 
Pas de note