Citations de Philippe Delerm

“ On se surprend à marcher sur le bord du trottoir comme on faisait enfant, comme si c'était la marge qui comptait, le bord des choses. ”

Ma note : 
Note moyenne : 4/5
“ En espadrilles, on est tout juste assez civilisé pour tutoyer le globe, sans l'appréhension rétive du pied nu méfiant, sans l'excessive assurance du pied trop bien chaussé. ”

Ma note : 
Note moyenne : 1/5
Ah ! Les petites maladies de l'enfance qui vous laissent quelques jours de convalescence, à lire au lit des Bugs Bunny ! Hélas, quand on vieillit, les plaisirs de la maladie deviennent rares. ”

Ma note : 
Pas de note
“ “ On pourrait presque... ” C'est bon, la vie au conditionnel. ”

Ma note : 
Pas de note
“ La voiture est étrange : à la fois comme une petite maison et comme un vaisseau sidéral. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Au cinéma, on ne se découvre pas. On sort pour se cacher, pour se blottir, pour s'enfoncer. ”

Ma note : 
Pas de note
“ C'est fou comme la voix seule peut dire d'une personne qu'on aime-de sa tristesse, de sa fatigue, de sa fragilité, de son intensité de vivre, de sa joie. Sans les gestes, c'est la pudeur qui disparaît, la transparence qui s'installe. ”

Ma note : 
Pas de note
“ C'est le contraire du vélo, la bicyclette. Une silhouette profilée mauve fluo dévale à soixante-dix à l'heure : c'est du vélo. Deux lycéennes côte à côte traversent un pont à Bruges : c'est de la bicyclette. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Le bonheur, c'est d'avoir quelqu'un à perdre. ”

Ma note : 
Pas de note
Bonheur : un mot fragile, évanescent, léger, surtout. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Moi, les gestes de l'amour me mènent à l'enfance. ”

Ma note : 
Pas de note
“ On a le droit de tout : de jardiner, d'écouter la radio, de faire l'amour, de faire la sieste, de lire une bande dessinée, avachi dans un fauteuil. Mais la télé, la vraie télé, c'est mal. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Ce qu'il ne faut jamais manquer, à la télé, c'est ce qui passe quand on rembobine. ”

Ma note : 
Pas de note
“ C'est assez curieux, cette façon qu'on a de se livrer au dentiste, abandonné et réticent. ”

Ma note : 
Pas de note
Pourquoi les invités que l'on attend trop longtemps font-ils des débouchés triomphants, quand les voleurs de sieste ont des pudeurs de cloître au seuil de votre grille ? ”

Ma note : 
Pas de note
“ Il est simple et fort d'aimer tout seul. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Le chagrin, brûlure au creux de la poitrine. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Plus on va dans l'infime, plus on a de chances de trouver l'universel. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Ce n'est pas ce que l'on dit qui compte, mais ce qu'on entend. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Plus on parle d'une chose petite et même minusculissime et plus on touche à l'essentiel. ”

Ma note : 
Pas de note
“ On a pas besoin de connaître des aventures extraordinaires dans les mers du Sud pour avoir une vie passionnante. ”

Ma note : 
Pas de note
“ ll vaut peut-être mieux écrire des grandes choses sur des petits sujets que des petites choses sur des grands sujets. ”

Ma note : 
Pas de note