Citations de Paul Morand

“ On peut feindre d'avoir du coeur, pas d'avoir de l'esprit. ”

Ma note : 
Note moyenne : 5/5
“ C'est en public que les femmes se déshabillent le plus volontiers. ”

Ma note : 
Note moyenne : 5/5
“ Par le thé, l'Orient pénètre dans les salons bourgeois ; par le café, il pénètre dans les cerveaux. ”

Ma note : 
Note moyenne : 4.2/5
“ L'incognito est mort, tué par les photographes de presse. L'être visé dépossédé de son secret, avoue à des millions d'exemplaires par sa pauvre figure qu'il cache en vain de la main. L'homme de demain aura-t-il droit à tout sauf à l'ombre ? ”

Ma note : 
Note moyenne : 3.67/5
“ L'Académie ? Avec une minuscule, c'est un corps de jolie femme. Avec une majuscule, c'est un corps de vieux barbons. ”

Ma note : 
Note moyenne : 3.14/5
“ Les machines sont les seules femmes que les Américains savent rendre heureuses. ”

Ma note : 
Note moyenne : 3/5
“ Les miroirs sont des glaces qui ne fondent pas ; ce qui fond, c'est qui s'y mire. ”

Ma note : 
Note moyenne : 2/5
“ L'apéritif, c'est la prière du soir des Français. ”

Ma note : 
Note moyenne : 1/5
“ L'amour n'est pas un sentiment, c'est un art. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Elle était belle comme la femme d'un autre. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Le monde est une vallée de pleurs, mais somme toute, bien irriguée. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Pour la plupart des gens, l'amour est devenu une chose si ennuyeuse qu'on se met à plusieurs pour en venir à bout. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Nos pères furent sédentaires. Nos fils le seront davantage car ils n'auront, pour se déplacer, que la terre. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Tout ce que je fais, je le fais vite et mal, de peur de cesser trop tôt d'en avoir envie. ”

Ma note : 
Pas de note
“ C'est déjà bien ennuyeux de ne pas avoir d'argent ; s'il fallait encore s'en priver. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Les plus riches ont remplacé le besoin par les besoins. ”

Ma note : 
Pas de note
“ La peur a détruit plus de choses en ce monde que la joie n'en a créées. ”

Ma note : 
Pas de note
Voyager, c'est demander d'un coup à la distance ce que le temps ne pourrait nous donner que peu à peu. ”

Ma note : 
Pas de note
Voyager, c'est être infidèle. Soyez-le sans remords ; oubliez vos amis avec des inconnus. ”

Ma note : 
Pas de note
“ La vieillesse vit sous le signe moins : on est de moins en moins intelligent, de moins en moins bête. ”

Ma note : 
Pas de note
Avoir des ennemis n'est pas un luxe, c'est une nécessité. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Une femme entre dans votre vie, c'est merveilleux ; elle en sort, c'est providentiel. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Elle était d'un type si commun que chaque homme croyait l'avoir possédée. ”

Ma note : 
Pas de note
“ En amour, être français, c'est la moitié du chemin. ”

Ma note : 
Pas de note
“ C'était une jeune fille d'aujourd'hui, c'est-à-dire, à peu près, un jeune homme d'hier. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Les salons et les académies tuent plus de révolutionnaires que les prisons ou les canons. ”

Ma note : 
Pas de note
“ On ne saurait aller chercher trop loin le plaisir de rentrer chez soi. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Les femmes ont tous les défauts : elles sont autoritaires, dépensières, sans culture. Et le pire de tous : elles sont jolies. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Le lit, c'est le champ de l'esprit délivré de la pesanteur. Il faut être couché pour voir le ciel. ”

Ma note : 
Pas de note
“ L'ogre fisc a l'appétit du lion envers les uns, mais la sobriété du chameau à l'égard des autres. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Les grandes oeuvres sont toutes des vengeances, les chefs-d'oeuvre sont tous des revanches. Je crois que c'est la loi de fer des écrivains : ils ne réussissent leurs livres que dans la mesure où ils ont raté leur vie. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Le mariage : d'abord sous le gui, ensuite sur le houx. ”

Ma note : 
Pas de note
“ La pudeur leur va si bien quand elles en ont, si bien quand elles n'en ont plus, que je ne conçois guère de femmes qui ne désirent pas en avoir. ”

Ma note : 
Pas de note
“ L'oisiveté exige tout autant de vertus que le travail. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Que de temps perdu à gagner du temps ! ”

Ma note : 
Pas de note
“ L'histoire, comme une idiote, mécaniquement se répète. ”

Ma note : 
Pas de note
“ La vie est une maladie dont tout le monde meurt. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Le temps ride la peau des hommes et polit celle des pneus. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Quand deux époux sont du même avis, c'est toujours la femme qui l'a la première. ”

Ma note : 
Pas de note
“ On a des femmes bien de l'agrément, à condition qu'on les sorte l'après-midi, qu'on les amuse le soir, qu'on les caresse la nuit et qu'on leur fiche la paix le matin. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Le patient use toujours l'impatient. ”

Ma note : 
Pas de note
“ L'amour est aussi une affection de la peau. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Le Créateur a raté ce monde-ci, pourquoi aurait-il réussi l'autre ? ”

Ma note : 
Pas de note
“ Les prostituées sont souvent, après les religieuses, nos meilleures patriotes. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Bien écrire, c'est le contraire d'écrire bien. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Un mot célèbre dit : " les Juifs possèdent New York, les Irlandais l'administrent et les Nègres en jouissent. ” ”

Ma note : 
Pas de note
Servir est ennuyeux, mais pas plus qu'être servi. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Le dimanche, on échange les ennuis de la semaine contre l'Ennui. ”

Ma note : 
Pas de note
“ L'amour est une histoire à dormir couché. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Le chat ronronne le présent. Le chat est toujours dans aujourd'hui... Le chat mijote et ne bout jamais. Le chat est un animal concentré, un poêle à combustion lente. ”

Ma note : 
Pas de note
“ A voir ce que l'école exige aujourd'hui de nos fils, je me demande combien de pères seraint capables d'être des enfants. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Les citations sont les béquilles des écrivains infirmes. ”

Ma note : 
Pas de note
Venise se noie, c'est ce qui pouvait lui arriver de plus beau. ”

Ma note : 
Pas de note

Voir le prénom Paul