Citations de Michel de Montaigne

“ Sur le plus beau trône du monde, on n'est jamais assis que sur son cul ! ”
“ Qui se connaît, connaît aussi les autres, car chaque homme porte la forme entière de l'humaine condition. ”
“ On ne corrige pas celui qu'on prend, on corrige les autres par lui. ”
“ Ceux qui veulent combattre l'usage par la grammaire se moquent. ”
“ La mort est bien le bout, non pourtant le but de la vie. ”
“ Quand on me contrarie, on éveille mon attention, non pas ma colère. ”
“ J'aime mieux forger mon âme que la meubler. ”
“ Quand bien nous pourrions être savants du savoir d'autrui, au moins sages ne pouvons-nous être que de notre propre sagesse. ”
“ Je réponds ordinairement à ceux qui me demandent raison de mes voyages : que je sais bien ce que je fuis, et non pas ce que je cherche. ”
“ Ce que nous appelons ordinairement amis et amitiés, ce ne sont qu'accointances et familiarités nouées par quelque occasion ou commodité. ”
“ Je fais dire aux autres ce que je ne puis si bien dire tantôt par faiblesse de mon langage, tantôt par faiblesse de mes sens. Je ne compte pas mes emprunts, je les pèse. ”
“ La cherté donne goût à la viande. ”
“ Il est plus insupportable d'être toujours seul que de ne le pouvoir jamais être. ”
“ Je m'avance vers celui qui me contredit. ”
“ Je ne compte pas mes emprunts, je les pèse. ”
“ Je n'enseigne pas, je raconte. ”
“ La vraie liberté est de pouvoir toute chose sur soi. ”
“ Nous sommes plus riches que nous ne pensons ; mais on nous dresse à l'emprunt et à la quête. ”
“ Il n'est réplique si piquante que le mépris silencieux. ”
“ Le profit de l'un est le dommage de l'autre. ”
“ Je ne trouve rien si cher que ce qui m'est donné. ”
“ Celui qui passe le but le manque tout aussi bien que celui qui n'y arrive pas. ”
“ C'est une belle harmonie quand le faire et le dire vont ensemble. ”
“ La raison est un glaive double et dangereux. ”
“ La vraie science est une ignorance qui se sait. ”
“ Mieux vaut tête bien faite que tête bien pleine. ”
“ Les jeux des enfants ne sont pas jeux. ”
“ Nous défendre quelque chose, c'est nous en donner envie. ”
“ Qui songe à oublier se souvient. ”
Savoir par coeur n'est pas savoir : c'est tenir ce qu'on a donné en garde à sa mémoire. ”
“ C'est le jouir, non le posséder, qui nous rend heureux. ”
“ Chaque usage a sa raison. ”
“ Tout ce qui peut être fait un autre jour, le peut être aujourd'hui. ”
“ Tous les jours vont à la mort, le dernier y arrive. ”
Nature peut tout et fait tout. ”
“ La sagesse a ses excès et n'a pas moins besoin de modération que la folie. ”
“ Les femmes rougissent d'entendre nommer ce qu'elles ne craignent aucunement à faire. ”
“ La vie n'est en soi ni bien ni mal : c'est la place du bien et du mal selon que vous la leur faites. ”
“ On construit des maisons de fous pour faire croire à ceux qui n'y sont pas enfermés qu'ils ont encore la raison. ”
“ Un fait courageux ne doit pas conclure un homme vaillant. ”
“ Un bon mariage serait celui d'une femme aveugle avec un mari sourd. ”
“ Si on me presse de dire pourquoi je l'aimais, je sens que cela ne peut s'exprimer qu'en répondant : " Parce que c'était lui, parce que c'était moi. " ”
“ Se trouve autant de différences de nous à nous-mêmes que de nous à autrui. ”
“ Notre grand et glorieux chef-d'oeuvre, c'est vivre à propos. ”
“ Il n'y a point de bête au monde tant à craindre à l'homme que l'homme. ”
“ Tous jugements en gros sont lâches et imparfaits. ”
“ Tu ne meurs pas de ce que tu es malade ; tu meurs de ce que tu es vivant. ”
“ Les hommes sont tourmentés par les opinions qu'ils ont des choses, non par les choses mêmes. ”
“ Nous ne sommes savants que de la science présente. ”
“ La plus constante marque de la sagesse, c'est une constante réjouissance. ”
“ On nous apprend à vivre quand la vie est passée. ”
“ L'honneur que nous recevons de ceux qui nous craignent, ce n'est pas honneur. ”
“ Le monde n'est que variété et dissemblance. ”
“ Mon métier et mon art, c'est vivre. ”
“ J'ai vu en mon temps cent artisans, cent laboureurs, plus sages et plus heureux que des recteurs de l'université. ”
“ Le beaucoup savoir apporte l'occasion de plus douter. ”
“ Puisque je ne suis pas capable de choisir, je prends le choix d'autrui. ”
“ Il n'est rien sujet à plus continuelle agitation que les lois. ”
“ Il est impossible de faire concevoir à un homme naturellement aveugle qu'il ne voit pas. ”
“ Rien ne vient à nous que falsifié et altéré par nos sens. ”
“ La satiété engendre le dégoût. ”
“ Ne pouvant régler les événements, je me règle moi-même. ”
“ Je me fais plus d'injure en mentant que je n'en fais à celui à qui je mens. ”
“ Ne cherchons pas hors de nous notre mal, il est chez nous, il est planté en nos entrailles. ”
“ Il n'est passion qui ébranle tant la sincérité des jugements comme la colère. ”
“ Le monde n'est qu'une branloire pérenne. ”
“ Je hais cet accidentel repentir que l'âge apporte. ”
“ La vieillesse nous attache plus de rides en l'esprit qu'au visage. ”
“ La plus utile et honorable science et occupation à une femme, c'est la science du ménage. ”
“ L'accoutumance est une seconde nature, et non moins puissante. ”
“ Nous troublons la vie par le soin de la mort ; l'une nous ennuie, l'autre nous effraye. ”
“ Il faut voyager pour frotter et limer sa cervelle contre celle d'autrui. ”
“ Les choses ne sont pas si douloureuses ni difficiles d'elles-mêmes ; mais notre faiblesse et lâcheté les font telles. ”
“ La politesse coûte peu et achète tout. ”
“ Les biens de la fortune encore faut-il avoir du sentiment pour les savourer. C'est jouir, non le posséder, qui nous rend heureux. ”
“ Je me suis ordonné d'oser dire tout ce que j'ose faire. ”
“ C'est un bonne drogue que la science ; mais nulle drogue n'est assez forte pour se préserver sans altération et corruption. ”
“ Les femmes ont raison de se rebeller contre les lois parce que nous les avons faites sans elles. ”
“ La parole est moitié à celui qui parle, moitié à celui qui écoute. ”
“ Le jambon fait boire Or, le boire désaltère Donc, le jambon désaltère. ”
“ Si la vie n'est qu'un passage, sur ce passage au moins semons des fleurs. ”
“ Il faut se prêter à autrui et ne se donner qu'à soi-même. ”
“ La jalousie est de toutes les maladies de l'esprit celle à qui le plus de choses servent d'aliment et le moins de choses de remède. ”
“ Il ne se voit pas d'âmes qui, en vieillissant, ne sentent l'aigre et le moisi. ”
“ La pauvreté des biens est facile à guérir, la pauvreté de l'âme, impossible. ”
“ A chaque pied son soulier. ”
“ Il y a plus de peine à garder l'argent qu'à l'acquérir. ”
“ Il est plus aisé d'accuser un sexe que d'excuser l'autre. ”
“ Mieux vaut laisser son enfant morveux que de lui arracher le nez. ”
“ La plus sûre garde de la chasteté à une fille, c'est la sévérité. ”
“ Il n'y a pas une idée qui vaille qu'on tue un homme. ”
“ La vraie liberté, c'est de pouvoir toute chose sur soi. ”
“ Nous ne sommes hommes et nous ne tenons les uns aux autres que par nos paroles. ”
“ C'est une belle harmonie quand le dire et le faire vont ensemble. ”
“ Il ne faut pas laisser au jugement de chacun la connaissance de son devoir. ”
“ La mort ne vous concerne ni mort ni vif : vif parce que vous êtes ; mort parce que vous n'êtes plus. ”
“ Je donne mon avis non comme bon mais comme mien. ”
“ Il se trouve autant de différence de nous à nous-mêmes que de nous à autrui. ”
Philosopher, c'est douter. ”
“ Il se trouve plus de différence de tel homme à tel homme que de tel animal à tel homme. ”