Citations de Maurice Chapelan

“ Il y a les femmes avec qui on fait l'amour et celles avec qui l'on en parle. ”
“ La foi ne se prouve pas, elle s'éprouve. Les croyants n'ont pas besoin de preuves, mais d'épreuves. ”
Jeune, on pense à la mort sans l'attendre ; vieux, on l'attend sans y penser. ”
“ Que d'hommes ne se connaissent pas d'autre raison de vivre que la peur de mourir ! ”
“ La mort, c'est comme une compétition ou chacun espère arriver le dernier. ”
“ Chaque âge a ses problèmes. On les résout à l'âge suivant. ”
“ Quand ses amis sont borgnes, il les regarde de profil : côté oeil crevé. ”
“ L'absence est un arsenic : un peu fortifie l'amour, beaucoup le tue. ”
“ Le sexe des femmes, il est certain qu'on l'a déjà comparé à tout, mais peut-être pas, ou pas assez, à une tuile. ”
“ La laide s'ingénie à se le faire pardonner après l'extinction des lampes. ”
Convaincu du néant de tout, il reste délicieux de s'attendrir sur la fragilité des roses. ”
“ L'homme est parfois assez fou pour préférer le chagrin à l'oubli. ”
“ La justice, c'est l'injustice équitablement partagée. ”
“ La forte santé incline aux abus. Voilà pourquoi ce sont les malades qui durent et les bien-portants qui claquent. ”
“ La dernière illusion est de croire qu'on les a toutes perdues. ”
“ J'ai eu longtemps une incapacité à mentir qui était une infirmité véritable. En vieillissant, cela s'améliore. ”
“ Un moine est l'étalon de la chasteté. ”
“ Le néant se nie s'il se nomme. ”
“ Tout le monde est opportuniste, mais chacun ne le sait être avec opportunité. ”
“ Les livres présument que la pensée siège dans le cerveau, la vie prouve que l'homme pense avec ses autres viscères. ”
“ La consolation du vieillard, c'est de multiplier le plaisir qu'il prend par le dégoût qu'il inspire. ”
“ Il déteste la vérité par pudeur, parce qu'elle est nue. ”
“ Combien se tuent qui n'ont rien d'autre sous la main pour embêter leur famille. ”
“ Il faudra beaucoup d'indulgence à Dieu pour pardonner aux hommes d'avoir imaginé l'enfer. ”
“ Si Dieu n'existe pas, les hommes ont besoin d'y croire. S'il existe, il finira par tout arranger. ”
“ Entre amants, le tact est de savoir en manquer. ”
“ La prise de position d'un homme devant la peine de mort est pour moi un test absolu de son niveau de civilisation. ”
“ L'homme n'est libre que de choisir sa servitude. ”
“ Le style doit être la pensée comme les barreaux au montant d'une échelle. ”
“ Un écrivain ne lit pas ses confrères, il les surveille. ”
“ Nos souvenirs sont le revers de nos espoirs. ”
“ Il n'y a d'autre savoir que de savoir qu'on ne sait rien, mais on ne le sait qu'après avoir tout appris. ”
“ Si on donne, on ne vous remercie pas ou à peine. Si on ne donne rien, on vous adresse un merci très appuyé : c'est tout bénéfice. ”
“ Les gens de mon âge me paraissent plus âgés que moi. ”
“ Je t'aime, tu t'aimes, on sème. ”
“ J'ai toujours été dévoré d'une ambition terrible : me plaire. ”
“ Ceux qui ne font pas l'amour ont mauvaise conscience et voudraient la coller à ceux qui le font. ”
“ Que le bonheur qu'on prend ne soit pas du malheur qu'on donne : je n'ai pas d'autre morale. ”
“ La vertu où je m'émerveille dans les premiers chrétiens, c'est la fermeté ; dans ceux d'aujourd'hui la souplesse. ”
“ Tantôt le coeur est le moteur du sexe, tantôt le sexe du coeur. On ne le distingue qu'au moment des pannes. ”
Ennui. Un désert qui me traverse. ”
“ La famille est un archipel. ”
“ L'âme de la femme ? L'espace autour duquel elle a été créée. ”
“ La gloire. Les petits la veulent bavarde ; les grands l'acceptent muette. ”
“ Les écrivains doivent connaître la grammaire comme les escrocs le code. ”
“ L'homme intelligent a de commun avec l'imbécile de croire que celui qui ne pense pas comme lui est un imbécile. ”
“ Dans l'échec, tous les hommes finissent par se ressembler. La réussite est le révélateur des natures, et ce qu'elle révèle n'est pas souvent beau. ”
“ Peu de femmes inspirent la tendresse après l'amour, peu d'hommes ont la courtoisie de la feindre. ”
“ Comment mépriser les hommes et accepter les honneurs ? Il faut mépriser les honneurs et accepter les hommes. ”
Crains surtout le jugement de ceux qui te jugent au nom de Celui qui a dit : " ne jugez point ". ”
“ Le mariage a sa graisse, où l'on s'enlise. ”
“ Un livre de maximes est une confession pudique. ”
Feindre de croire un mensonge est un mensonge exquis. ”
“ Les mots sont dociles à qui les aime. ”
“ Les oeuvres qui ne survivent pas n'ont pas vécu. ”
“ La marche n'est ressentie que par les infirmes et la pensée par les fous. ”
“ Où la pensée se raffermit, l'épithète se raréfie. ”
“ Un pessimisme n'est jamais déçu. ”
“ Pour aller au bout du plaisir, il faut aimer plus que le plaisir. ”
“ Le plaisir, qui ouvre les yeux des hommes, ferme ceux des femmes, même si leurs paupières restent levées. ”
“ Ceux qui ne pleurent jamais sont pleins de larmes. ”
“ La pudeur qu'on prête aux femmes pimente la moindre liberté de leurs gestes. ”
Religion : dernier refuge de l'amour de soi. ”
“ La religion est la fausse monnaie du désespoir. ”
“ Ce qu'un homme a de plus indécent à montrer : ses rêves. ”
“ La richesse est une aptitude. Munificence trouve moyen de s'exercer quel que soit le niveau de son portefeuille. ”
“ Le rire est un désinfectant. ”
“ Le sentiment n'est peut-être qu'une illusion du désir, mais bienheureux qui la partage. ”
“ Le ramollissement du sexe durcit le coeur. ”
“ La terre est devenue trop petite pour la méchanceté des hommes. ”
“ Si l'erreur est une vérité provisoire, pourquoi la vérité ne serait-elle pas une erreur qui dure ? ”
“ La vie doit se manger pour vivre. ”
“ La vie n'est pas mauvaise, elle est pire. ”
“ Il faut passer du paradis des enfants au purgatoire des adultes, qui ouvre sur l'enfer des vieillards. ”
“ Ne demander aux femmes que le plaisir, et d'abord le leur, si on veut en obtenir tout. ”
“ Le mensonge est l'oxygène de la respiration sociale. ”
Instruction : des pierres dans un sac. Culture : une graine dans un pot. ”
“ Au confessionnal, quand un prêtre insiste, on est fondé à se demander si c'est pour la vérité ou pour le plaisir. ”
“ La vieillesse embellit tout : elle a l'effet du soleil couchant dans les beaux arbres d'octobre. ”
“ Je cherche le secret de ne rien laisser perdre. ”