Citations de Jean Simard

“ Lorsqu'il n'y a pas de nuages à l'horizon, il se trouve toujours quelqu'un pour déclarer que ça ne peut pas durer. ”

Ma note : 
Note moyenne : 5/5
“ L'amour est une chose merveilleuse, miraculeuse, mais qui a ceci de commun avec le feu : il faut l'entretenir et l'alimenter. ”

Ma note : 
Pas de note
Déclarer la guerre n'est pas tout, il faut savoir la faire. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Rien n'est plus mystérieux que nos raisons d'aimer : qu'est-ce qui motive notre choix ? Qu'est-ce qui dirige nos recherches ? Y a-t-il même des recherches et un choix ? Ou seulement le hasard de l'espièglerie des dieux... ”

Ma note : 
Pas de note
“ L'amour est un phénomène d'autosuggestion réciproque unissant deux êtres pour un temps dont la durée ne peut se mesurer qu'à l'aide du calcul des probabilités. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Il y a toutes sortes d'amours et, à l'intérieur de chacun d'entre eux, une infinité de degrés et de paliers, qui s'appellent affection, adoration, attachement, inclination, tendresse, passion et le reste. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Il n'existe pas de plus beau paysage que le corps vibrant ou alangui de qui l'on aime ; pas de plus sûr refuge que l'âme secrète et tendre de qui l'on aime ; pas de meilleure nourriture que les caresses de qui l'on aime. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Qu'est-ce qui peut bien nous garder vivants, lorsqu'il n'y a plus l'amour ? ”

Ma note : 
Pas de note
“ A chaque être, correspond une forme d'amour spécifique ; son bonheur est de la rencontrer. ”

Ma note : 
Pas de note
“ L'âme et le corps de qui l'on aime, merveilles changeantes et ondoyantes, sont royaumes infinis à explorer. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Le baiser qu'on cueille est moins savoureux que celui que l'on imagine, et le désir vaut mieux que la conquête. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Trop de beauté, c'est un peu comme trop de bonheur ; on se demande si l'on aura la force de le supporter. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Lorsqu'on craint les hommes, autant devenir leur chef ! ”

Ma note : 
Pas de note
“ Est-ce qu'à vivre ensemble, on n'en vient pas à ne plus cerner le merveilleux dans l'amour ? Pour garantir leur amour, peut-être deux amants ne devraient-ils jamais se marier-ni cohabiter, qui sait ? ”

Ma note : 
Pas de note
“ L'homme ne sait rien de l'homme ; presque rien du monde qu'il habite et de l'univers qui l'entoure ; moins que rien de sa provenance et de sa destination. ”

Ma note : 
Pas de note
“ L'Antiquité conseille de se connaître, l'Eglise de s'oublier... Ce n'est pas contradictoire : on ne se possède qu'en se quittant, et c'est chez les autres qu'on se découvre. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Chaque homme a dans son coeur-outre l'animal qu'on dit y sommeiller-un critique d'art bien éveillé !... ”

Ma note : 
Pas de note
Curieuse langue française, et prophétique, qui fait commencer l'amour comme la guerre par une déclaration ! ”

Ma note : 
Pas de note
“ Nous passons notre vie à désirer, à désirer surtout ce qui nous fuit et qui ne nous paraît désirable que pour cette seule raison. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Les choses que l'on désire assez fort finissent toujours par se produire. C'est ce que les gens, superficiellement, appellent la chance. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Le destin, pour frapper, revêt souvent son déguisement le plus ordinaire, son costume de tous les jours. ”

Ma note : 
Pas de note
“ L'épargne est rassurante : un fétiche contre l'insécurité. ”

Ma note : 
Pas de note
“ On s'aperçoit, chaque jour, qu'il faut cesser de croire à quelque chose ou à quelqu'un ; et cette démolition quotidienne de nos plus chères illusions s'appelle " expérience ". ”

Ma note : 
Pas de note
“ C'est la femme qui fait un foyer. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Si quelqu'un une fois pour toutes, était capable de " prouver " l'existence de Dieu, il n'y aurait plus au monde un seul incroyant mais où serait, alors, le mérite des croyants ? ”

Ma note : 
Pas de note
Croire ce doit, être vouloir croire. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Les peuples cocardiers méprisent les nations qui n'aiment point faire la guerre. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Celui à qui la guerre ne fait point horreur, c'est lui le vrai lâche ! ”

Ma note : 
Pas de note
“ Est-ce qu'il ne faut pas, derrière soi, pour posséder une véritable agilité spirituelle, plusieurs générations d'ancêtres formés à l'étude et à la spéculation ? ”

Ma note : 
Pas de note
“ Entre l'homme et l'animal, il y a cette différence que le premier, ayant reçu l'usage de la parole, peut plaider en vers et en prose, pour les bas instincts qu'il partage avec le second... ”

Ma note : 
Pas de note
“ Les choses n'ont d'importance que celle que nous leur conférons. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Il est des ménagements qui frôlent la pitié... ”

Ma note : 
Pas de note
“ On oublie vite les morts. On oublie très vite, aussi, les circonstances où l'on a été malheureux... Il ne faut pas s'en scandaliser : s'il en était autrement, la vie serait un cauchemar. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Nous sommes des malheureux, il n'y a que ça de vrai ! ”

Ma note : 
Pas de note
“ C'est quand même une bien cruelle ironie de notre condition, tu ne trouves pas, que nous ne sachions vraiment goûter la vie qu'au moment où elle va nous échapper. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Les mots sont des oiseaux sauvages qu'on ne rattrape jamais, une fois lâchés. ”

Ma note : 
Pas de note
“ En regard du langage parlé, les mots écrits ressemblent un peu à des fruits en conserve, par rapport à des fruits frais. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Le passé est bien passé : à le remuer, trouve-t-on autre chose qu'amertume ? ”

Ma note : 
Pas de note
“ Les pères emploient les pronoms possessifs à la première personne quand ils ont sujet de se louer de leur rejeton, à la seconde quand celui-ci a commis quelque balourdise. ”

Ma note : 
Pas de note
“ En ce qu'elle avilit plus qu'elle ne cautérise, la souffrance, c'est le mal ! ”

Ma note : 
Pas de note
“ La vie mérite-t-elle tant de soins, vaut-elle tout le mal qu'on se donne pour la vivre ? ”

Ma note : 
Pas de note
“ Il y a des gens qui sont nés pour être vieux, semble-t-il, et n'ont de cesse qu'ils ne le soient devenus réellement. ”

Ma note : 
Pas de note

Voir le prénom Jean