Citations de Jean-Marie Gustave Le Clézio

Vivre, connaître la vie, c'est le plus léger, le plus subtil des apprentissages. Rien à voir avec le savoir. ”

Ma note : 
Note moyenne : 4/5
“ On reporte souvent sur le passé une sorte de magie qui n'a rien à voir avec la réalité de ce qu'on a vécu mais est la simple prise de conscience de la fuite du temps et des deuils à faire. ”

Ma note : 
Note moyenne : 3/5
“ Les hommes sont des coquilles, et le ventre des femmes est la coquille qui contient tous les hommes. ”

Ma note : 
Note moyenne : 1/5
“ On ne se suicide pas parce que la vie est absurde, ou parce qu'on est abandonné. Ces raisons-là viennent après. ”

Ma note : 
Pas de note
“ A mon sens, écrire et communiquer, c'est être capable de faire croire n'importe quoi à n'importe qui. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Ce qui me tue, dans l'écriture, c'est qu'elle est trop courte. Quand la phrase s'achève, que de choses sont restées au-dehors ! ”

Ma note : 
Pas de note
“ Le silence est l'aboutissement suprême du langage et de la conscience. ”

Ma note : 
Pas de note
“ L'écriture est la seule forme parfaite du temps. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Par le langage, l'homme s'est fait le plus solitaire des êtres du monde, puisqu'il s'est exclu du silence. ”

Ma note : 
Pas de note
“ La méchanceté des humains est ordinaire, ce n'est pas pour autant qu'elle est négligeable. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Un roman n'est intéressant que si son auteur se remet en question et s'expose à ce qu'on lui dise : " C'est illisible ”. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Les principes, les systèmes sont des armes pour lutter contre la vie. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Il y a un indicible bonheur à savoir tout ce qui en l'homme est exact. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Il n'y a pas de plus grande émotion que d'entrer dans le désert. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Je n'ai jamais cherché que cela en écrivant : communiquer avec les autres. ”

Ma note : 
Pas de note
Ecrire, c'est surtout essayer de survivre. ”

Ma note : 
Pas de note
“ C'est en faisant semblant d'être écrivain qu'on le devient vraiment. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Notre seule vraie famille est celle des livres. On y éprouve un sentiment de perméabilité avec celui qui raconte : il donne tant de force, tant de frissons. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Vous dites des choses, vous avez mal et vous pensez que vous pouvez en mourir, et quelques années plus tard ce n'est plus qu'un souvenir. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Que reste-t-il aux hommes, quand les guerres sont finies ? ”

Ma note : 
Pas de note
“ L'artiste est celui qui nous montre du doigt une parcelle du monde. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Est-ce que toutes les villes ne sont pas les mêmes ? Elles sont des rues, des carrefours, des voitures qui avancent, des regards qui cherchent. ”

Ma note : 
Pas de note
Avoir trop de passé fait rêver à ne plus en avoir du tout. Mais quand on écrit et qu'on de la mémoire, la magie du roman consiste justement à vaincre cette difficulté : faire partager aux autres un souvenir somme toute très limité. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Cet âge où l'on quitte l'enfance et où l'on se mesure au monde est l'un des moments les plus extraordinaires de la vie. Le second, c'est quand on a des enfants soi-même. Après, tout le reste, ce sont des souvenirs. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Le mouvement est facile à affoler. L'équilibre est facile à détruire. ”

Ma note : 
Pas de note
Ecrire est un peu une “ religion ”, au sens pascalien du terme. ”

Ma note : 
Pas de note