Citations de Jacques-Bénigne Bossuet

“ Il y a toujours quelque chose en nous que l'âge ne mûrit pas. ”

Ma note : 
Note moyenne : 5/5
“ Il n'y a rien de plus ridicule que le sérieux dans les niaiseries : l'amour de tous ces divertissements, c'est donc un reste d'enfance. ”

Ma note : 
Note moyenne : 5/5
“ Où il n'y a point de maître, tout le monde est maître ; où tout le monde est maître, tout le monde est esclave. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Le bon usage de la liberté quand il se tourne en habitude, s'appelle vertu ; et le mauvais usage de la liberté quand il se tourne en habitude s'appelle vice. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Les biens que Dieu promet sont plus assurés que tous ceux que le monde donne. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Nos vrais ennemis sont en nous-mêmes. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Ce qui est hasard à l'égard des hommes est dessein à l'égard de Dieu. ”

Ma note : 
Pas de note
“ La sagesse humaine apprend beaucoup, si elle apprend à se taire. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Le bonheur humain est composé de tant de pièces qu'il en manque toujours. ”

Ma note : 
Pas de note
“ On flatte pour être flatté. ”

Ma note : 
Pas de note
“ La santé dépend plus des précautions que des médecins. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Pendant que l'âme demande une chose, le plaisir en exige une autre ; ainsi l'âme, devenue captive du plaisir, devient en même temps ennemie de la raison. ”

Ma note : 
Pas de note
Dieu se réserve à lui seul les choses d'en haut ; il partage avec vous les choses d'en bas. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Le plus grand dérèglement de l'esprit, c'est de croire les choses parce qu'on veut qu'elles soient, et non parce qu'on a vu qu'elles sont en effet. ”

Ma note : 
Pas de note
“ O Dieu ! qu'est-ce donc que l'homme ? Est-ce un assemblage monstrueux de choses incomparables ? ”

Ma note : 
Pas de note
Dieu veut que nous vivions au milieu du temps dans l'attente perpétuelle de l'éternité. ”

Ma note : 
Pas de note
“ C'est la plus grande de toutes les faiblesses que de craindre trop de paraître faible. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Le temps découvre les secrets ; le temps fait naître les occasions ; le temps confirme les bons conseils. ”

Ma note : 
Pas de note
“ On ne peut se rendre maître des choses en les possédant toutes ; il faut s'en rendre le maître en les méprisant toutes. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Si croire en Dieu peut comporter certaines obscurités, nier Dieu comporte une absurdité. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Il faut laisser le passé dans l'oubli et l'avenir à la providence. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Une étincelle d'amour de Dieu est capable de soutenir un coeur durant l'éternité. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Toutes nos pensées qui n'ont pas Dieu pour objet sont du domaine de la mort. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Que je méprise ces philosophes, qui, mesurant les conseils de Dieu à leurs pensées, ne le font auteur que d'un certain ordre général d'où le reste se développe comme il peut ! ”

Ma note : 
Pas de note
“ Le gouvernement est un ouvrage de raison et d'intelligence. ”

Ma note : 
Pas de note
“ La guerre est une chose si horrible que je m'étonne comment le seul nom n'en donne pas l'horreur. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Quand une fois on a trouvé le moyen de prendre la multitude par l'appât de la liberté, elle suit en aveugle, pourvu qu'elle en entende seulement le nom. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Dans les grandes actions, il faut uniquement songer à bien faire, et laisser venir la gloire après la vertu. ”

Ma note : 
Pas de note
Dieu n'est pas un tout qui se partage. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Les vraies études sont celles qui apprennent les choses à la vie humaine. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Un défaut qui empêche les hommes d'agir, c'est de ne pas sentir de quoi ils sont capables. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Le discernement est la principale fonction du juge, et la qualité nécessaire du jugement. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Tout ce qui se mesure finit, et tout ce qui est pour finir n'est pas tout à fait sorti du néant, où il est sitôt replongé. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Il est véritable que qui ôte à l'esprit la réflexion lui ôte toute sa force. ”

Ma note : 
Pas de note
“ La réflexion est appelée l'oeil de l'âme. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Le propre de l'hérétique, c'est-à-dire de celui qui a une opinion particulière, est de s'attacher à ses propres pensées. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Il faut aller jusqu'à l'horreur quand on se connaît. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Le plaisir de l'homme, c'est l'homme. ”

Ma note : 
Pas de note
“ C'est trop se laisser surprendre aux vaines descriptions des peintres et des poètes, que de croire la vie et la mort autant semblables que les uns et les autres nous les figurent. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Les femmes n'ont qu'à se souvenir de leur origine, et sans trop vanter leur délicatesse, songer après tout qu'elles viennent d'un os surnuméraire où il n'y avait de beauté que celle que Dieu y voulut mettre. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Nous nous croyons bien les plus habiles quand nous sommes les plus heureux. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Qu'est-ce que mille ans, puisqu'un seul moment les efface ? ”

Ma note : 
Pas de note
“ Quand Dieu efface, c'est qu'il s'apprête à écrire. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Quiconque connaîtra l'homme verra que c'est un ouvrage de grand dessein, qui ne pouvait être conçu ni exécuté que par une profonde sagesse. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Une épouse de Jésus-Christ ne lui apporte pour dot que son néant. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Il faut mener les hommes passionnés comme des enfants et des malades, par des espérances vaines. ”

Ma note : 
Pas de note
Dieu se rit des hommes qui se plaignent des conséquences alors qu'ils en chérissent les causes. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Toute la vue de la foi semble réduite à bien voir qu'on ne voit rien. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Nous nous plaignons de notre ignorance, mais c'est elle qui fait presque tout le bien du monde : ne prévoir pas, fait que nous nous engageons. ”

Ma note : 
Pas de note
“ La faim est toujours suivie de ses satellites : la rage et le désespoir. ”

Ma note : 
Pas de note
“ On n'entend dans les funérailles que des paroles d'étonnement de ce que le mortel est mort. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Nous entrons dans la vie avec la loi d'en sortir ; nous venons faire notre personnage et il nous faudra ensuite disparaître. ”

Ma note : 
Pas de note
Malheur à la science qui ne se tourne pas à aimer. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Nous voyons par expérience que le riche, à qui tout abonde, n'est pas moins impatient dans ses pertes que le pauvre, à qui tout manque. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Ce n'est pas toujours l'objet défendu, mais c'est fort souvent l'attache qui fait des crimes damnables ! ”

Ma note : 
Pas de note
Sommes-nous donc si malheureux, qu'il y ait quelque chose qui soit défendu, même dans l'usage de ce qui est permis ? ”

Ma note : 
Pas de note
“ C'est le naturel du coeur humain de redoubler ses efforts pour retenir le bien qu'on lui ôte. ”

Ma note : 
Pas de note
“ La science des occasions et des temps est la principale partie des affaires. ”

Ma note : 
Pas de note
“ De quelque superbe distinction que se flattent les hommes, ils ont tous une même origine, et cette origine est petite. ”

Ma note : 
Pas de note
“ La piété est le tout de l'homme. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Cette tristesse, que nos fautes nous causent, a un nom particulier, et s'appelle repentir. ”

Ma note : 
Pas de note
“ La possession des richesses a des filets invisibles où le coeur se prend insensiblement. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Tout est vain en nous, excepté le sincère aveu que nous faisons devant Dieu de nos vanités. ”

Ma note : 
Pas de note
Apprenons, avant toutes choses, à n'être pas éblouis du bonheur qui ne remplit pas le coeur de l'homme. ”

Ma note : 
Pas de note
“ La mort vient avant que nous puissions avoir appris à vivre. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Une âme guerrière est maîtresse du corps qu'elle anime. ”

Ma note : 
Pas de note
“ La clémence est autant agréable aux hommes qu'une pluie qui vient sur le soir, ou dans l'automne, tempérer la chaleur du jour ou celle d'une saison brûlante, et humecter la terre que l'ardeur du soleil a desséchée. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Par la constitution de la justice de cette vie, l'amour de Dieu ne parvient jamais à l'entière extinction de l'amour-propre. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Les pires des ennemis, ce sont les flatteurs. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Tout flatteur, quel qu'il soit, est toujours un animal traître et odieux. ”

Ma note : 
Pas de note
“ L'attention, en tout, c'est ce qui nous sauve. ”

Ma note : 
Pas de note
Malheur à la connaissance stérile qui ne se tourne point à aimer ! ”

Ma note : 
Pas de note
“ L'homme ne s'avise jamais de se mesurer à son cercueil, qui seul néanmoins le mesure au juste. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Notre vie est toujours emportée par le temps, qui ne cesse de nous échapper. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Nous ressemblons tous à des eaux courantes... Nos années se poussent comme des flots : ils ne cessent de s'écouler. ”

Ma note : 
Pas de note
“ La foi est une adhérence de coeur à la vérité éternelle. ”

Ma note : 
Pas de note
“ L'imagination aide beaucoup l'intelligence. ”

Ma note : 
Pas de note