Citations de Henrik Ibsen

“ La vocation est un torrent qu'on ne peut refouler, ni barrer, ni contraindre. Il s'ouvrira toujours un passage vers l'océan. ”
“ L'homme le plus fort au monde, c'est celui qui est le plus seul. ”
“ Le véritable esprit de révolte consiste à exiger le bonheur ici, dans la vie. ”
“ Il y a ceux qu'on aime et ceux avec qui on se plaît. ”
“ Au fond, c'est une jouissance que d'attendre l'épouvante. ”
“ Quel courage il faut, à certains moments, pour choisir la vie ! ”
“ Ne croyez-vous pas que nous avons à enseigner une foule de choses auxquelles nous ne croyons pas nous-mêmes ? ”
“ Ne vous servez donc pas de ce terme élevé d'idéal quand nous avons pour cela, dans le langage usuel l'excellente expression de mensonge. ”
“ La société est comme un navire ; tout le monde doit contribuer à la direction du gouvernail. ”
“ A deux, nul versant n'est trop raide. ”
“ Le public n'a pas besoin de nouvelles pensées. Ce qui vaut le mieux pour le public, ce sont les bonnes vieilles pensées reconnues qu'il a déjà. ”
Vivre, c'est lutter contre les démons du coeur et du cerveau. ”
“ N'éteins pas le brandon qui fume si tu n'as feux qui mieux éclairent. ”
“ Quelle délicieuse chose qu'un être soit créé pour le bonheur d'un autre. ”
Chercher le bonheur dans cette vie, c'est là le véritable esprit de rébellion. ”
“ Qu'est-ce que la beauté ? Une convention, une monnaie, qui n'a cours qu'en temps et lieu. ”
Devoir ! Ah, je ne puis souffrir ce vilain mot, cet odieux mot ! Il est si pointu, si aigre, si froid. Devoir, devoir, devoir ! On dirait des coups d'épingle. ”
“ Quel est le premier et le plus haut devoir d'un directeur de journal ? N'est-ce pas d'agir en accord avec ses lecteurs ? ”
“ Il est si facile de perdre la mémoire de soi-même. ”
Minez l'idée de l'état, mettez à sa place l'action spontanée et l'idée que la parenté spirituelle est la seule condition de l'unité et vous lancerez les éléments d'une liberté qui mérite d'être possédée. ”
“ La seule vraie rébellion est la recherche du bonheur. ”
“ Les champions de la finance sont comme les perles d'un collier-quand l'une d'elles tombe, les autres suivent. ”