Citations de Fernand Ouellette

“ Le corps est l'instrument de l'esprit, mais l'esprit n'est lui-même que l'esclave des passions du corps. Comment peut-on alors tendre vers l'autre ? ”

Ma note : 
Note moyenne : 2/5
“ Il n'y a pas d'action véritable sur l'autre sans un don total à l'autre. ”

Ma note : 
Pas de note
“ L'actualité à laquelle on colle est une machine à broyer l'humain. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Il n'y a pas de création sans épreuve... ”

Ma note : 
Pas de note
“ L'angoisse. Réaction inévitable de l'être face à l'inconnu qui l'enserre. ”

Ma note : 
Pas de note
Attendre c'est déjà vivre une rupture... ”

Ma note : 
Pas de note
“ Dans certains états d'âme, la beauté torture, et toute souffrance, même lumineuse, devient intolérable. ”

Ma note : 
Pas de note
“ La contemplation est un acte de solitude. L'homme seul avec son regard, comme il est seul avec son âme. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Ce qu'il faut à l'écrivain, comme au peintre, au musicien, c'est l'infini de la vie et l'errance... ”

Ma note : 
Pas de note
“ Comment se fait-il qu'on ne parvient jamais à se guérir de l'enthousiasme ? ”

Ma note : 
Pas de note
“ Et s'il n'y avait jamais d'accidents dans notre vie ? Si tout, absolument tout, avait une signification ? Si le hasard n'était qu'une illusion ? ”

Ma note : 
Pas de note
“ Que sait-on de l'être humain si on ne le replace pas dans son éternité, bien sûr, mais aussi dans son histoire, dans sa vie quotidienne, dans ce qui se passe ? ”

Ma note : 
Pas de note
“ Nous sommes tous liés les uns aux autres comme des rameaux de la même branche. Nous sommes tenus à bout d'âme par les êtres les plus spirituels. ”

Ma note : 
Pas de note
“ La véritable intensité, comme la beauté, n'est pensable que dans les parages de la mort. ”

Ma note : 
Pas de note
“ La mort est peut-être la seule réalité qui a une signification quand on sort du cauchemar de la vie... ”

Ma note : 
Pas de note
Seul celui qui a franchi la lisière de la mort pourrait enseigner, seul il sait. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Les musées sont les endroits les plus vivants du monde. On dirait une concentration d'humanité. ”

Ma note : 
Pas de note
“ La normalité demeure une question relative à une époque et à une civilisation. Or chaque culture a tendance à croire que son équilibre et la norme universelle. ”

Ma note : 
Pas de note
“ On ne sort jamais indemne d'une relation qui a été un échec. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Tout paraît simple à qui est transfiguré par sa vie intérieure. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Au fond, la solitude, bien qu'elle soit douloureuse, est encore préférable à la destruction appliquée de l'un par l'autre. ”

Ma note : 
Pas de note
“ La souffrance humaine n'a pas de limites. Si on la regarde de trop près, elle nous aspire et nous dissout. ”

Ma note : 
Pas de note
Crois-tu que la vie soit un passage d'une mort à l'autre ? Faut-il vraiment transiter par tant de morts pour arriver à vivre ? ”

Ma note : 
Pas de note
“ Ce qu'il y a de plus pénible dans l'écriture : la sécheresse, l'intervalle entre deux livres, comme un hiatus dans sa propre durée intérieure. On se croirait en suspens. ”

Ma note : 
Pas de note