Citations de Edouard Estaunié

“ A-t-on bien vu que, lorsque le destin s'en mêle, il va comme le vent et jonche la route avec les coeurs-nos pauvres coeurs humains ? Ainsi se font les feuilles mortes. ”

Ma note : 
Note moyenne : 5/5
“ Il n'existe pas d'homme, si médiocre soit-il, qui n'ait connu, au moins durant une heure, le vertige d'être au-dessus de lui-même. La passion, comme les cyclones, fait voler indistinctement les branches saines et les feuilles sèches. ”

Ma note : 
Note moyenne : 1/5
“ Dès qu'on approche un être humain, on touche à l'inconnu. ”

Ma note : 
Pas de note
“ La solitude ne dépend pas de l'extérieur ; C'est une chose du dedans. ”

Ma note : 
Pas de note
“ A Paris, les mois se dépensent en menue monnaie et quand on jette le calendrier on est stupéfait de se trouver ruiné sans avoir rien acheté. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Les êtres ont la mobilité et l'éphémère durée des vagues ; seules les choses qui leur ont servi de témoins sont comme la mer et restent immuables. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Un rêve intact est une merveille fragile. ”

Ma note : 
Pas de note