Citations de Driss Chraïbi

Mange et sois en paix ! Il n'y a rien de plus important que d'être en paix avec son ventre. ”

Ma note : 
Note moyenne : 5/5
“ Il faut savoir descendre les échelons de la hiérarchie au lieu de monter sur la tête des autres : on peut tirer un âne avec une ficelle, mais non le pousser. ”

Ma note : 
Note moyenne : 5/5
“ Le boeuf n'est pas particulièrement intelligent, c'est un ruminant, ses pensées sont nourries de foin. ”

Ma note : 
Note moyenne : 2/5
“ Tout est humain, surtout les faiblesses, les lâchetés. ”

Ma note : 
Pas de note
“ La police a du bon. C'est une profession libérale. On peut y faire son chemin, à condition d'exécuter les ordres du gouvernement et de laisser l'eau de vaisselle aux politiciens. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Le bonjour amène la conversation et la conversation amène la carotte. ”

Ma note : 
Pas de note
“ La pensée véritable et authentique est semblable à une graine ; elle est semée dans la terre fertile du cerveau. Pour qu'il y ait germination, il faut une culture, des engrais intellectuels et l'irrigation par la morale. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Les racines du chardon vénéneux de la vengeance sont la haine, la cruauté. Une seule graine suffit à transformer un homme bon. ”

Ma note : 
Pas de note
“ On peut très bien accepter son sort comme le cactus accepte la caillasse où il pousse. ”

Ma note : 
Pas de note
“ L'eau ne peut arriver aux lèvres d'un homme qui se contenterait de tendre ses paumes vers elle. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Le bÏuf traîne la charrue et le paysan suit la charrue. Tu mets l'ignorance à la place du bÏuf et tu trouves derrière, la misère et la pauvreté. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Les étoiles sont lointaines mais leur lumière est chaude, elles effacent les ténèbres de la nuit et du coeur des hommes. ”

Ma note : 
Pas de note
“ La patience peut faire germer des pierres à condition de savoir attendre. ”

Ma note : 
Pas de note
“ L'homme naît, vit ce qu'il vit et puis meurt. Il faut être prêt pour la mort comme pour la naissance. ”

Ma note : 
Pas de note
“ L'homme, depuis sa naissance, est coincé entre deux mirages : l'un qui le pousse dans le dos et qui est la mort, l'autre étant l'horizon de la vie qui recule sans cesse. ”

Ma note : 
Pas de note
“ L'eau prend la couleur et la forme du vase qui la contient. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Le latin n'est pas une langue marrante. D'ailleurs elle en est morte. ”

Ma note : 
Pas de note
“ La noblesse du fauteuil détermine la dignité humaine de celui qui est assis dessus, aussi sûrement qu'un mets succulent provoque la dignité du ventre. ”

Ma note : 
Pas de note
“ De nos jours, la parole est devenue flottante tout comme les devises. ”

Ma note : 
Pas de note
“ A trop museler sa monture, on risque de se retrouver enfourchant un cheval de bois. ”

Ma note : 
Pas de note