Citations de Denys Gagnon

“ L'écriture est parole et silence à la fois. ”

Ma note : 
Note moyenne : 1/5
Mourir d'amour est tellement autre chose que mourir. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Vous croyez encore que l'on n'embrasse qu'avec les lèvres ; mais les vrais baisers sont des sourires. ”

Ma note : 
Pas de note
“ S'accomplir, c'est se dépasser. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Les amis sont ceux qui vous forcent au bonheur. ”

Ma note : 
Pas de note
“ C'est parce qu'ils sont sans visage que les maîtres sont nos maîtres. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Le possible est d'hier et il a eu lieu : l'impossible seul reste encore à naître. ”

Ma note : 
Pas de note
“ La mémoire a bien ses raisons que l'on ne se souvienne plus. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Il faut de la cécité pour vivre. ”

Ma note : 
Pas de note
“ L'amour, quand il n'est qu'amour, est parfait : un geste, un silence, un mot, lancé comme un don, comme une espérance. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Nos élèves cherchent en nous ce qu'ils espèrent de l'avenir. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Ne cherchons pas à être l'exemple, soyons le devoir. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Mais ni vous ni mes plaies ne pourront m'enlever que je vous aie aimée. ”

Ma note : 
Pas de note
“ On dirait que nos gestes nous cherchent lentement, partout. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Ce que l'amour n'oserait prendre, l'amour ose le donner. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Quand l'amour a su dire enfin son propre nom, les lèvres n'ont plus qu'à sourire et se taire, et couvrir de baisers. ”

Ma note : 
Pas de note
“ L'avenir, c'est aussi la mémoire. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Ce qui nous immole nous immortalise. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Ce qu'on ignore ferait-il de moi que je sois moins ce que je suis ? ”

Ma note : 
Pas de note
“ Ce que mon désir brave, mon désir le conquiert. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Qu'aurions-nous besoin de la justice ou d'un justicier, quand il y a les visages et les corps ? ”

Ma note : 
Pas de note
“ Les légendes : elles disent vrai tant qu'elles peuvent, comme elles peuvent. Elles n'osent pas toujours que tous les comprennent ; et d'abord, elles ne racontent que ce qu'on peut souffrir. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Car l'on ne voit profondément que dans la nuit profonde. ”

Ma note : 
Pas de note
“ On ne voit pas toujours ce que c'est qu'un visage. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Le coeur ne dort jamais. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Oh ! le désespoir des hommes est féroce à faire naître des dieux, et l'horreur est parfaite. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Trente années des hommes ne sont pas trente années du temps. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Même absente, la vie des pierres est de veine humaine. ”

Ma note : 
Pas de note