Citations de Daniel Pennac

“ Pour la retraite, la plume est moins utile que la tondeuse à gazon. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Ce sont rarement les réponses qui apportent la vérité, mais l'enchaînement des questions. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Il ne s'agit pas de croire ou de ne pas croire. Il s'agit de savoir ce qu'on veut. Or on ne veut rien d'autre que l'Eternité. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Le bonheur individuel se doit de produire des retombées collectives, faute de quoi, la société n'est qu'un rêve de prédateur. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Les guerres sont comme les feux de broussailles, si on n'en prend pas garde, elles se mondialisent. ”

Ma note : 
Pas de note
Etre libre, c'est d'abord être libéré du besoin de comprendre. ”

Ma note : 
Pas de note
“ La mémoire, c'est l'imagination à l'envers. ”

Ma note : 
Pas de note
Ecrire l'Histoire, c'est foutre la pagaille dans la Géographie. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Il y a des circonstances de la vie où l'homme ressemble à un ordinateur : tout lisse à l'extérieur mais clignotant des neurones avec frénésie. ”

Ma note : 
Pas de note
“ A qui peut-on faire confiance dès qu'il s'agit d'argent ? ”

Ma note : 
Pas de note
“ Mais une des innombrables particularités qui distinguent l'homme de la bestiole, c'est qu'il en veut plus. Et même quand il a la quantité suffisante, c'est la qualité qu'il réclame. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Une colonie est un pays dont les fonctionnaires appartiennent à un autre pays. Exemple : l'Indochine est une colonie française, la France une colonie corse. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Ne cherchez pas à écrire l'Histoire, contentez-vous de rendre ses droits à la Géographie. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Mais d'où tiens-tu que les malheurs prévus sont plus supportables que les autres ? ”

Ma note : 
Pas de note
“ La patience du consolateur tient à ce qu'il a ses propres embêtements. ”

Ma note : 
Pas de note
“ On est meilleur juge des oeuvres des autres. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Le pire dans le pire, c'est l'attente du pire. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Y'a pas de pédagogie, y'a que des pédagogues. ”

Ma note : 
Pas de note
“ L'insomnie est une illusion de feignant. ”

Ma note : 
Pas de note
“ A quarante ans, on est riche ou on n'est rien. ”

Ma note : 
Pas de note
“ L'architecture est art de suggestion. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Il y a les très beaux et les très laids. Quant à la peau et ses histoires de couleurs, ce sont des caprices de la géographie, rien de plus. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Les anges sont des êtres de vapeur et d'écume, ils n'ont pas de mains, ils n'ont pas de pieds, ils n'ont qu'un sourire incertain avec du blanc autour. ”

Ma note : 
Pas de note
“ La vertu paradoxale de la lecture est de nous abstraire du monde pour lui trouver un sens. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Une des fonctions essentielles du conte est d'imposer une trêve au combat des hommes. ”

Ma note : 
Pas de note
“ On ne force pas une curiosité, on l'éveille. ”

Ma note : 
Pas de note
Savoir ce qu'un boulot rapporte, mais savoir aussi ce qu'il vous coûte. ”

Ma note : 
Pas de note
“ En politique, nous passons le plus clair de notre temps à parler des absents, il arrive que leur présence n'y change pas grand-chose. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Mais il y a pire que l'imprévu, ce sont les certitudes ! ”

Ma note : 
Pas de note
“ Les mots, comme les armes, partent parfois tout seuls. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Le sommeil est une séparation. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Je suis par curiosité. Y a-t-il une meilleure raison de naître ? ”

Ma note : 
Pas de note
“ La meilleure des douches ne vous lave pas de toutes nos humeurs. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Rien ne peut jamais marcher si l'on songe à tout ce qu'il faut pour que ça marche. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Quand l'homme s'applique, même les pierres flambent. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Celui qui court vers la femme qu'il aime, celui-là aussi fait tourner le monde ! ”

Ma note : 
Pas de note
“ L'homme ne se nourrit pas de vérité, l'homme se nourrit de réponses. ”

Ma note : 
Pas de note
Naître, c'est à la portée de tout le monde ! Mais il faut devenir ensuite ! Devenir ! ”

Ma note : 
Pas de note
“ C'est que l'âge se révolte à tout âge contre l'âge ! ”

Ma note : 
Pas de note
“ Le chagrin creusé par ceux qui partent fait le nid de ceux qui arrivent dans le coeur de ceux qui espèrent. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Les lions sont comme les riches, ils laissent toujours quelque chose. ”

Ma note : 
Pas de note
“ La force, ce n'est rien dans la vie. C'est l'esquive qui compte ! ”

Ma note : 
Pas de note
“ Quand tout est fichu, il y a encore le courage. ”

Ma note : 
Pas de note
“ C'est la marque des âmes fortes : chagrins et bonheurs n'y sont que des parenthèses sur la route du devoir. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Ce que Dieu ne peut plus faire, une femme, parfois, le peut. ”

Ma note : 
Pas de note
“ S'informer, c'est se retrancher, n'importe quel père de famille vous le dira, à l'heure de la vaisselle. Le quotidien qui informe nous préserve de celui qui encombre. ”

Ma note : 
Pas de note
“ La pire saloperie que puisse vous faire un cauchemar, c'est de vous donner l'illusion de sa propre conscience et de continuer à en être un ! ”

Ma note : 
Pas de note
Mourir, c'est enterrer tout le monde en une seule fois. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Quand il n'y a plus de solution, reste la vengeance. ”

Ma note : 
Pas de note
“ L'enfance, sous nos latitudes est un privilège ! Et la maturité un apostolat ! ”

Ma note : 
Pas de note
“ Une chambre d'enfant à ranger, c'est une vie à construire. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Les enfants sont des énigmes lumineuses. ”

Ma note : 
Pas de note
“ L'imagination, ce n'est pas le mensonge. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Si vous voulez vraiment rêver, réveillez-vous... ”

Ma note : 
Pas de note
“ Ne jamais exagérer le mal qu'on peut faire aux autres. Leur laisser ce plaisir. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Les batailles se perdent dans la précipitation. ”

Ma note : 
Pas de note
“ La ville est l'aliment préféré des chiens. ”

Ma note : 
Pas de note
“ On croit qu'on amène son chien pisser midi et soir. Grave erreur : ce sont les chiens qui nous invitent deux fois par jour à la méditation. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Un ivrogne, ça raconte n'importe quoi, surtout la vérité. ”

Ma note : 
Pas de note
Ancien libraire, ancien boucher, ancien coiffeur, ça veut rien dire : être un ancien quelque chose, c'est forcément devenir un nouveau quelqu'un ! ”

Ma note : 
Pas de note
“ Les antiquaires sont des pilleurs d'âmes. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Il y a des silences qui sont de dangereux explosifs ! ”

Ma note : 
Pas de note
“ L'amour ne se prédit pas, il se construit. ”

Ma note : 
Pas de note
“ L'amour rend aveugle. L'amour doit rendre aveugle ! Il a sa propre lumière. Eblouissante. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Les souvenirs sont des enfants du hasard, seuls les truqueurs ont leur mémoire en ordre. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Le temps de lire est toujours du temps volé. C'est sans doute la raison pour laquelle le métro se trouve être la plus grande bibliothèque du monde. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Le temps de lire, comme le temps d'aimer, dilate le temps de vivre. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Si on devait envisager l'amour du point de vue de notre emploi du temps, qui s'y risquerait ? ”

Ma note : 
Pas de note
“ Chaque lecture est un acte de résistance. Une lecture bien menée sauve de tout, y compris de soi-même. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Quels pédagogues nous étions, quand nous n'avions pas le souci de la pédagogie ! ”

Ma note : 
Pas de note
“ Très vite, un professeur devient un vieux professeur. ”

Ma note : 
Pas de note
“ C'est le propre des êtres vivants de faire aimer la vie, même sous la forme d'une équation du second degré, mais la vitalité n'a jamais été inscrite au programme des écoles. ”

Ma note : 
Pas de note
Aimer c'est, finalement, faire don de nos préférences à ceux que nous préférons. ”

Ma note : 
Pas de note
“ L'homme construit des maisons parce qu'il est vivant, mais il écrit des livres parce qu'il se sait mortel. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Le progrès est une pure notion technique, et il est toujours confisqué par des connards ou des canailles qui en font le pire. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Je ne comprends pas qu'un être normalement doué de sensibilité ne pleure pas pendant les informations. ”

Ma note : 
Pas de note
“ La nature de l'énergie qu'il faut déployer lors d'une campagne électorale a beaucoup plus à voir avec le goût du pouvoir qu'avec le sens du bien public. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Dans la vie en général, il ne paraît jamais naturel ni mérité d'être aimé. C'est un honneur. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Le spectacle des autres que l'on suppose en train de penser est encourageant. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Le roman rend aussi le silence : ce qui se dit lorsqu'il ne se dit rien, et là-dedans chacun voyage. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Quand on pose les questions, on s'oppose aux réponses. ”

Ma note : 
Pas de note
“ L'avenir, c'est la trahison des promesses. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Le jour où je me tairai, je ne dirai plus rien du tout. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Les jumeaux se fabriquent dans les lits du même nom. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Les langues évoluent dans le sens de la paresse. ”

Ma note : 
Pas de note
Anticiper le malheur sans faire partager les affres de l'anticipation, là est le véritable héroïsme. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Si l'humanité m'est suspecte dans son ensemble, j'ai toujours fait crédit aux particuliers. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Je n'ai jamais eu le temps de lire, mais rien, jamais, n'a pu m'empêcher de finir un roman que j'aimais. ”

Ma note : 
Pas de note
“ La question n'est pas de savoir si j'ai le temps de lire ou pas, mais si je m'offre ou non le bonheur d'être lecteur. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Le verbe lire ne supporte pas l'impératif. Aversion qu'il partage avec quelques autres : le verbe " aimer "... le verbe " rêver "... ”

Ma note : 
Pas de note
“ Ce professeur-là n'inculquait pas un savoir, il offrait ce qu'il savait. ”

Ma note : 
Pas de note
“ En argot, lire se dit ligoter. En langage figuré un gros livre est un pavé. Relâchez ces liens-là, le pavé devient un nuage. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Peu d'objets éveillent, comme le livre, le sentiment d'absolue propriété. Tombés entre nos mains, les livres deviennent nos esclaves. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Quand la médecine manque de clarté, il faut surveiller les médecins. ”

Ma note : 
Pas de note
“ La prévention de la criminalité commence par une réflexion humaniste sur l'urbanisme. ”

Ma note : 
Pas de note
“ On peut tuer avec des mots ! ”

Ma note : 
Pas de note
“ Une image télévisée n'est pas la réalité, elle n'en est que la représentation déréalisante. ”

Ma note : 
Pas de note
“ L'essai donne un état du réel structuré par un raisonnement tandis que le roman est mouvant, il rend ce que la vie a de contradictoire, d'incohérent, de changeant. ”

Ma note : 
Pas de note
“ La conscience de l'homme est une chose étrange, comme un feu que l'on croit éteint et qui se réveille. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Un assassin est un créateur qui n'a pas trouvé son emploi. ”

Ma note : 
Pas de note