Citations de Bruno Masure

“ Les gens qui ont l'air constipé sont souvent les plus chiants ! ”

Ma note : 
Note moyenne : 5/5
Partisan du “ tout à l'ego ”, le mégalomane a souvent des fins de moi difficiles ! ”

Ma note : 
Note moyenne : 4.6/5
“ Pour plaire à ses supérieurs, un arriviste fait des ronds de jambe. Une arriviste, elle, les écarte... ”

Ma note : 
Note moyenne : 4/5
“ Certains romans sont considérés comme des chefs-d'oeuvre : ils ne sont pourtant composés que de vingt-six lettres dans le désordre ! ”

Ma note : 
Note moyenne : 4/5
Pourquoi arrive-t-il même aux imberbes d'être de mauvais poil ? ”

Ma note : 
Note moyenne : 3/5
“ Pour l'homme, la femme frigide est à l'image d'une piscine trop fraîche : on met du temps à y entrer. Pour en ressortir très vite ! ”

Ma note : 
Pas de note
Faire parti d'un jury signifie être passif et visionner la sélection de quelqu'un d'autre. C'est comme un menu, on ne choisit pas les plats. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Dans l'action politique, dans la vie économique comme en toute entreprise humaine : se donner pour finalité de servir le bien commun des hommes. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Les dictateurs exigent toujours d'être reçus avec les horreurs dues à leur sang. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Ce qui me turlupine, c'est d'être mis en bière sans alcool... Surtout en cas de mort subite ! ”

Ma note : 
Pas de note
“ Le principe de la pénurie fonctionne à l'inverse de l'érotisme : plus la queue s'allonge, moins la ménagère est contente. ”

Ma note : 
Pas de note
Ca ne fait jamais de mal de dire du bien. Mais ça fait parfois tant de bien de dire du mal ! ”

Ma note : 
Pas de note
“ Les écrivains à l'humeur aigre utilisent généralement un stylo à bile. ”

Ma note : 
Pas de note
“ On qualifie volontiers de “ déplacés ” des jeux de mains qui sont pourtant bien placées ! ”

Ma note : 
Pas de note
“ Le vade-mecum de tout bon énarque : thèse, antithèse, fouthèse. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Certains religieux font voeu de chasteté, pauvreté et obéissance : ils prêtent le serment d'Hypocrite. ”

Ma note : 
Pas de note
“ La flatterie est, comme le stationnement, une pratique de plus en plus payante. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Après avoir fait une grosse connerie, le chat grimpe dans l'arbre. Et le fonctionnaire, dans la hiérarchie. ”

Ma note : 
Pas de note
Jésus ? Sa sortie de cène force l'admiration de tous ! ”

Ma note : 
Pas de note
“ Certaines femmes, hélas, ne jouissent jamais ! D'autres, heureusement, si : d'une cuisine spacieuse ou d'une retraite confortable... ”

Ma note : 
Pas de note
Pourquoi les agoraphobes ne se réunissent-ils jamais en congrès ? ”

Ma note : 
Pas de note
“ Les astronautes ? Des hommes fiers de leur orbite. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Les hommes publics promettent la lune. Les filles publiques la font payer comptant ! ”

Ma note : 
Pas de note
“ Un régime dictatorial est très facile à reconnaître : “ l'armée du peuple ” s'entraîne au tir... sur le peuple. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Je suis un ardent défenseur du droit à la paresse. Pour moi, “ la raison du plumard est toujours la meilleure ! ”. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Les rêves présentent l'avantage indéniable de pouvoir être caressés sans risquer de prendre une main sur la figure ! ”

Ma note : 
Pas de note
Théorème du pistonné : “ Tout protégé de la Direction plongé dans une entreprise subit une poussée de bas en haut au moins égale au volume d'incompétence déplacé. ” ”

Ma note : 
Pas de note
“ Les salons de coiffure sont bien les seuls endroits où l'on casque pour écouter quelqu'un qui vous défrise ! ”

Ma note : 
Pas de note
Confrontés au fameuxvertige de la page blanche ”, certains auteurs sont manifestement tombés dans le vide ! ”

Ma note : 
Pas de note
“ Les travailleurs manuels sont licenciés en doigts. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Quand on peut goûter à tout, on n'a plus de goût à rien ! ”

Ma note : 
Pas de note
“ Je ne suis pas disposé à rendre l'âme : ce qui est pris est pris. ”

Ma note : 
Pas de note
“ On parle toujours des idées reçues. Mais qui donc les distribue ? ”

Ma note : 
Pas de note
“ Nul n'est plus philanthrope que les pickpockets. Ils sont toujours prêts à mettre la main à la poche ! ”

Ma note : 
Pas de note
“ A la télé, quand les commentateurs sont fatigués, ils laissentparler l'image ”. Elle, au moins, ne fait pas de fautes de syntaxe. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Il y a davantage de riches au royaume des cieux que de beurre dans ces choses spongieuses baptiséessandwichesvendues dans les gares. ”

Ma note : 
Pas de note
“ Dans la pub, tout est faux, sauf les frais. ”

Ma note : 
Pas de note
Méthode bien connue, dite de l'hélicoptère : remuer beaucoup de vent pour s'élever. ”

Ma note : 
Pas de note
“ La culture, c'est ce qui reste quand le journal TV est terminé ! ”

Ma note : 
Pas de note
“ Comme les sangsues, les journalistes vivent de celui des autres... ”

Ma note : 
Pas de note
Pourquoi porte-t-on un toast avant d'être beurré ? ”

Ma note : 
Pas de note
Pourquoi ne fait-on rien pour la protection des sentiers battus ? ”

Ma note : 
Pas de note
Pourquoi ne perd-on jamais le Sud ? ”

Ma note : 
Pas de note
Pourquoi le film de Joseph Mankiewicz, Cléopâtre, n'a-t-il jamais reçu de César ? ”

Ma note : 
Pas de note