Citations de Albert Camus

“ Ceux qui aiment vraiment la justice n'ont pas droit à l'amour. ”
“ Les doutes, c'est ce que nous avons de plus intime. ”
“ Celui qui désespère des événements est un lâche, mais celui qui espère en la condition humaine est un fou. ”
“ La bêtise insiste toujours. ”
Créer, c'est vivre deux fois. ”
“ Tout homme est un criminel qui s'ignore. ”
“ N'être plus écouté : c'est cela qui est terrible lorsqu'on est vieux. ”
“ La tentation la plus dangereuse : ne ressembler à rien. ”
“ La liberté est un bagne aussi longtemps qu'un seul homme est asservi sur la terre. ”
“ C'est cela l'amour, tout donner, tout sacrifier sans espoir de retour. ”
Vouloir c'est susciter les paradoxes. ”
“ Une seule certitude suffit à celui qui cherche. ”
“ Un homme est toujours la proie de ses vérités. ”
“ En vérité, le chemin importe peu, la volonté d'arriver suffit à tout. ”
“ La pensée d'un homme est avant tout sa nostalgie. ”
“ Un exemple n'est pas forcément un exemple à suivre. ”
Pourquoi faudrait-il aimer rarement pour aimer beaucoup ? ”
Collectionner, c'est être capable de vivre de son passé. ”
“ Un homme est plus un homme par les choses qu'il tait que par celles qu'il dit. ”
“ L'oeuvre d'art naît du renoncement de l'intelligence à raisonner le concret. ”
“ Si le monde était clair, l'art ne serait pas. ”
“ Le nombre de mauvais romans ne doit pas faire oublier la grandeur des meilleurs. ”
Créer, c'est aussi donner une forme à son destin. ”
“ Tout le malheur des hommes vient de l'espérance. ”
“ Le monde est beau, et hors de lui, point de salut. ”
“ Qu'est-ce que l'homme ? Il est cette force qui finit toujours par balancer les tyrans et les dieux. ”
“ Il y a dans les hommes plus de choses à admirer que de choses à mépriser. ”
Mourir pour l'idée, c'est la seule façon d'être à la hauteur de l'idée. ”
“ La vraie générosité envers l'avenir consiste à tout donner au présent. ”
“ J'ai compris qu'il ne suffisait pas de dénoncer l'injustice, il fallait donner sa vie pour la combattre. ”
“ Il n'y a que la haine pour rendre les gens intelligents. ”
“ L'important n'est pas de guérir, mais de vivre avec ses maux. ”
“ Nous vivons avec des idées qui, si nous les éprouvions vraiment, devraient bouleverser toute notre vie. ”
“ Il y a seulement de la malchance à n'être pas aimé ; il y a du malheur à ne point aimer. ”
“ L'élève, comme la rivière, aimerait suivre son cours tout en restant dans son lit... ”
“ La vérité c'est comme la lumière, aveugle. Le mensonge, au contraire, est un beau crépuscule qui met chaque objet en valeur. ”
Peut-être vaut-il mieux pour Dieu qu'on ne croit pas en lui. ”
“ La seule règle qui soit originale aujourd'hui : apprendre à vivre et à mourir, et pour être homme, refuser d'être Dieu. ”
“ Il n'est pas de punition plus terrible que le travail inutile et sans espoir. ”
“ Un homme a toujours deux caractères : le sien et celui que sa femme lui prête. ”
“ L'absurde, c'est la raison lucide qui constate ses limites. ”
“ C'est déjà vendre son âme que de ne pas savoir la réjouir. ”
“ Le bonheur est la plus grande des conquêtes, celle qu'on fait contre le destin qui nous est imposé. ”
“ L'héroïsme est peu de chose, le bonheur est plus difficile. ”
“ L'histoire n'est que l'effort désespéré des hommes pour donner corps aux plus clairvoyants de leurs rêves. ”
“ Si l'homme échoue à concilier la justice et la liberté, alors il échoue à tout. ”
“ N'attendez pas le jugement dernier. Il a lieu tous les jours. ”
“ L'homme du siècle demande des lois et des institutions de convalescence, qui le brident sans le briser, qui le conduisent sans l'écraser. ”
“ Il est vrai peut-être que les mots nous cachent davantage les choses invisibles qu'ils ne nous révèlent les visibles. ”
“ Ce n'est pas la révolte en elle-même qui est noble, mais ce qu'elle exige. ”
“ La révolution consiste à aimer un homme qui n'existe pas encore. ”
Comprendre le monde pour un homme, c'est le réduire à l'humain. ”
“ Ce qu'on appelle raison de vivre est en même temps une excellente raison de mourir. ”
“ Quant au bonheur, il n'a presqu'une seule utilité, rendre le malheur possible. ”
“ C'est facile, c'est tellement plus facile de mourir de ses contradictions que de les vivre. ”
“ Je ne connais qu'un devoir : c'est celui d'aimer. ”
“ La joie est une brûlure qui ne se savoure pas. ”
“ Nous sommes lucides. Nous avons remplacé le dialogue par le communiqué. ”
“ Il n'y a pas longtemps, c'étaient les mauvaises actions qui demandaient à être justifiées, aujourd'hui ce sont les bonnes. ”
“ La passion la plus forte du vingtième siècle : la servitude. ”
“ La nature a horreur des trop longs miracles. ”
“ Nous habitons notre corps bien avant de le penser. ”
“ Rien au monde ne vaut qu'on se détourne de ce qu'on aime. ”
“ Le grand courage, c'est encore de tenir les yeux ouverts sur la lumière comme sur la mort. ”
“ Le charme : une manière de s'entendre répondre “ oui ” sans avoir posé aucune question claire. ”
“ Que préfères-tu, celui qui veut te priver de pain au nom de la liberté ou celui qui veut t'enlever ta liberté pour assurer ton pain ? ”
“ Il n'y a qu'une façon de s'égaler aux dieux : il suffit d'être aussi cruel qu'eux. ”
“ Il est toujours aisé d'être logique. Il est presque impossible d'être logique jusqu'au bout. ”
“ Nul homme n'est hypocrite dans ses plaisirs. ”
Aimer un être, c'est accepter de vieillir avec lui. ”
“ Au milieu de l'hiver, j'ai découvert en moi un invincible été. ”
“ Ma patrie, c'est la langue française. ”
“ L'absurdité est surtout le divorce de l'homme et du monde. ”
“ L'homme n'est pas entièrement coupable : il n'a pas commencé l'histoire ; ni tout à fait innocent puisqu'il la continue. ”
“ L'homme est la seule créature qui refuse d'être ce qu'elle est. ”
“ Un journal, c'est la conscience d'une nation. ”
“ Ceux qui écrivent clairement ont des lecteurs ; ceux qui écrivent obscurément ont des commentateurs. ”
“ Trois ans pour faire un livre, cinq lignes pour le ridiculiser et des citations fausses. ”
“ Combien de crimes ont été commis simplement parce que leur auteur ne pouvait supporter d'avoir tort. ”
“ Tout accomplissement est une servitude. Il oblige à un accomplissement plus haut. ”
“ L'honneur est la dernière richesse des pauvres. ”
“ C'est tuer pour rien, parfois que de ne pas tuer assez. ”
Comprendre c'est avant tout unifier. ”
“ Une attitude saine comprend aussi des défauts. ”
“ Un destin n'est pas une punition. ”
“ Nous finissons toujours par avoir le visage de nos vérités. ”
“ Se tuer, dans un sens, c'est comme au mélodrame, c'est avouer. C'est avouer qu'on est dépassé par la vie ou qu'on ne la comprend pas. ”
“ L'homme n'est rien en lui-même. Il n'est qu'une chance infinie. Mais il est le responsable infini de cette chance. ”
“ L'absurde n'est pas dans l'homme ni dans le monde, mais dans leur présence commune. ”
Commencer à penser, c'est commencer d'être miné. ”
“ Les tristes ont deux raisons de l'être, ils ignorent ou ils espèrent. ”
Vieillir, c'est passer de la passion à la compassion. ”
“ Comme remède à la vie en société, je suggère les grandes villes : c'est le seul désert à notre portée. ”
“ L'habitude du désespoir est plus terrible que le désespoir lui-même. ”
“ Tout refus de communiquer est une tentative de communication ; tout geste d'indifférence ou d'hostilité est appel déguisé. ”
“ L'agonie serait légère si elle n'était soutenue par l'espoir éternel. Pour que le dieu soit un homme, il faut qu'il désespère. ”
“ Il ne faut pas être plus pressé que Dieu et tout ce qui prétend accélérer l'ordre immuable, qu'il a établi une fois pour toutes, conduit à l'hérésie. ”
“ La certitude d'un dieu qui donnerait son sens à la vie surpasse de beaucoup en attrait le pouvoir impuni de mal faire. ”